Will Smith frappe Chris Rock en direct : la scène choc qui secoue les Oscars

Six mois après la gifle aux Oscars, Will Smith revient déjà à l’écran avec "Emancipation"

Jérôme Vermelin
Publié le 3 octobre 2022 à 19h31
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

AppleTV+ dévoile la bande-annonce de "Emancipation", un drame historique dans lequel Will Smith incarne une figure de l’esclavage.
D’abord ajournée à cause de l’affaire de la gifle, la sortie du film vient d’être avancée à décembre, en vue des Oscars 2023.
Une cérémonie pour laquelle l’acteur pourrait très bien être nommé, même s’il n’aura pas le droit d’y assister.

Grosse surprise pour les fans de Will Smith. En délicatesse à Hollywood depuis qu’il a giflé Chris rock sur la scène des Oscars, l’acteur s’apprête déjà à revenir sur les écrans. Après avoir été reporté à 2023, Emancipation, le film dans lequel il incarne une figure de l’esclavage, sortira finalement le 9 décembre sur la plateforme AppleTV+. Une annonce qui s’accompagne d’une première bande-annonce prometteuse…

Réalisé par Antoine Fuqua, Emancipation s’inspire de l’histoire vraie de Peter, un esclave qui a fui la plantation de coton de ses propriétaires avant de rejoindre l’armée de l’Union, en pleine guerre de Sécession. En mai 1863, la revue The New York Independent publiera un cliché de son dos recouvert de cicatrices, un document entré dans l’Histoire des États-Unis.

Avant l’affaire de la gifle, beaucoup voyaient dans ce film un solide candidat aux Oscars 2023. Mais le "bad buzz" généré par le coup de sang de leur vedette avait refroidi les dirigeants d’AppleTV+ qui semblait vouloir reporter au maximum la sortie. En le repositionnant en décembre, la plateforme se replace clairement dans la course, après avoir déjà triomphé au printemps dernier avec Coda.

Lire aussi

Déjà lauréat de l’Oscar 2022 du meilleur acteur pour La Méthode Williams, Will Smith pourrait-il réaliser un doublé historique ? S'il a été exclu de la cérémonie pour dix ans, il reste malgré tout éligible à une nouvelle récompense. Aux Oscars, ce sont les acteurs et actrices entre eux qui déterminent les nominations dans leurs catégories, avant que tous les votants désignent le gagnant et la gagnante lors du vote final.

Une partie des collègues de l’ex-Prince de Bel Air pourrait être tentée de le boycotter, quand bien même il serait excellent dans Emancipation. Malgré ses excuses à répétition, la profession semble rester mitigée à son égard. Depuis la gifle, il n’a ainsi aucun tournage en prévision, plusieurs projets sur lesquels il travaillait - dont Bad Boys 4 - ayant été ajournés par les producteurs.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info