Genre boudé des salles depuis plusieurs années, la romcom fait un retour en force ce mercredi 24 janvier.
Les stars de "Top Gun : Maverick" et "Euphoria" forment un duo imprévisible faisant mine de tomber amoureux pour mieux tromper leurs proches.
Une réécriture aussi glamour que grivoise de l’œuvre de Shakespeare qui enregistre déjà des records au box-office.

Prêt à convoler sans la bénédiction de Julia Roberts dans Le mariage de mon meilleur ami, il porte désormais le smoking du père de la mariée dans Tout sauf toi au cinéma le 24 janvier. 27 ans ont passé entre ces deux films mais Dermot Mulroney n’a jamais changé d’avis sur les comédies romantiques. "Quand vous jouez dans une romcom, vous représentez l’amour pour les gens. Ne prenez pas ce rôle à la légère", a-t-il insisté auprès de ses jeunes partenaires de jeu. Un point de vue que Hollywood a totalement occulté, remisant au placard un genre qui a pourtant attiré des millions de spectateurs en salles.

Une alchimie brûlante

Si elles se multiplient sur les plateformes, les comédies romantiques se sont fait rares ces dernières années sur grand écran. Avec plus ou moins de réussite. Après le mignon Marry Me avec Jennifer Lopez, l’irrésistible Bros et le plus anecdotique Love Again avec Céline Dion, voilà que débarque un film que son réalisateur Will Gluck décrit comme "très drôle, très grand mais aussi très émouvant"

Relecture de la pièce de William Shakespeare Beaucoup de bruit pour rien, à qui il emprunte même les prénoms de ses héros, Tout sauf toi s’ouvre sur une savoureuse scène de première rencontre qui donne le ton de la suite. Loufoque, grivoise mais tendre à la fois. Comme si les nemesis Kate Hudson et Matthew McConaughey de 10 bonnes raisons de te larguer rencontraient l’humour potache du Challenge avec Jennifer Lawrence.

Après un rendez-vous aussi inattendu que réussi, l’attirance entre Bea et Ben se change en ressentiment qu’ils devront mettre de côté lorsqu’ils se retrouvent par hasard invités au même mariage en Australie. Alors que leurs proches manigancent pour les mettre en couple, le binôme prend les devants et feint d’avoir entamé une relation.

Petits mensonges et grosses bêtises, Tout sauf toi se nourrit jusqu’à plus soif de l’alchimie brûlante de son duo principal aux corps de divinités grecques. À tel point que la presse anglo-saxonne a longtemps été persuadée que la fiction avait rejoint la réalité, se délectant des photos du tournage dans un Sydney de carte postale. Du célèbre opéra à la plage de Bondi.

Un bouche-à-oreille né sur TikTok

Productrice exécutive, Sydney Sweeney a elle-même sollicité Will Gluck dont elle avait adoré les films Easy Girl avec Emma Stone et Sexe entre amis avec Justin Timberlake et Mila Kunis. La star des séries Euphoria et White Lotus a également choisi Glen Powell, l’un des pilotes de Tom Cruise dans Top Gun : Maverick, pour jouer son faux amoureux. Entre eux, les répliques piquantes fusent – "Titanic-moi" - et c’est bien ce qui fait le sel du succès surprise de ce début d’année. 

Sony Pictures

Lancé juste avant Noël aux États-Unis, Tout sauf toi fait fondre le box-office grâce à un bouche-à-oreille ravageur boosté par TikTok, où le hashtag #AnyoneButYou cumule plus de 1,4 milliards de vues. Il a déjà rapporté 2,5 fois plus que son budget de 25 millions de dollars rien que sur le marché nord-américain. Ce week-end, le film a même dépassé la barre symbolique des 100 millions de dollars de recettes dans le monde. Du jamais vu pour une comédie romantique classées R - interdites aux moins de 17 ans outre-Atlantique - depuis Bridget Jones Baby en 2016.

Ce coup de foudre porté par Sony Pictures pourrait inciter d’autres studios à emprunter le même chemin et à produire d’avantages de romances "pour adultes" n'ayant peur ni de parler cru ni de se dénuder. Plus sexy et moins cucul en somme. Qui a dit que l’amour ne faisait plus vendre ?

>> Tout sauf toi de Will Gluck, avec Sydney Sweeney, Glen Powell, Alexandra Shipp, Michelle Hurd et Dermot Mulroney - au cinéma le 24 janvier


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info