De Florian Zeller à Colette, les Français ont brillé aux Oscars

Delphine DE FREITAS
Publié le 26 avril 2021 à 7h37, mis à jour le 29 avril 2021 à 12h17
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : TF1 Info

COCORICO – Trois représentants tricolores sont repartis les mains pleines de la 93e édition de la cérémonie de remise de prix hollywoodienne.

Ils n’ont pas pu faire le voyage jusqu’aux États-Unis. Mais l’Académie des Oscars ne les a pas oubliés pour autant. Les organisateurs de la 93e cérémonie avaient vu les choses en grand pour permettre aux nommés étrangers de prendre part aux festivités. À l’image de Londres et Sydney, Paris a accueilli un dispositif spécial pour les talents français ce dimanche 25 avril.

Rendez-vous était donné au siège de Canal+, diffuseur français de l’évènement, tout près de Paris. C’est là que les heureux lauréats ont pu réceptionner leurs trophées et délivrer leurs discours de remerciements.

J'ai écrit ce scénario pour lui, travailler avec lui était un rêve

Florian Zeller sur Anthony Hopkins

Florian Zeller est le premier à s’être livré à l’exercice. L’écrivain, dont le premier film The Father concourait dans six catégories, a remporté l’Oscar de la meilleure adaptation. Tout sourire malgré l’heure tardive, il a notamment remercié son acteur Anthony Hopkins. "J'ai écrit ce scénario pour lui, travailler avec lui était un rêve", a-t-il déclaré à propos du Britannique de 83 ans, qui incarne un vieil homme sombrant dans la démence. Une prestation saluée par l’Oscar du meilleur acteur. Le néo-cinéaste a pu célébrer son succès avec sa compagne Marine Delterme, venu l'embrasser brièvement.

Marine Delterme félicite son compagnon Florian Zeller, lauréat de l'Oscar de la meilleure adaptation le 25 avril 2021. - POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Colette a fêté ses 93 ans avec un Oscar

Quelques minutes plus tard, c’est Nicolas Becker qui s’est illustré en recevant l’Oscar du meilleur son pour Sound of Metal. Le film raconte la trajectoire d’un musicien qui apprend qu’il sera bientôt sourd. De peur de faire des erreurs, il avait tout noté sur une feuille pour sa prise de parole depuis Paris. Il est le seul de ses quatre collègues à s’être exprimé. "C’est un tout nouveau sentiment. Je n’avais jamais ressenti avant", a expliqué en salle de presse virtuelle celui qui est parvenu à recréer l’impression de surdité à l’écran.

VIDEO LCI PLAY - À 92 ans, la Normande "Colette" est en lice pour les OscarsSource : Sujet TF1 Info
JT Perso
Lire aussi

Et puis il y en a une qui dormait déjà à poings fermés quand son prénom a été cité. Colette Marin-Catherine pourra désormais dire fièrement qu’elle est une gagnante des Oscars. La nonagénaire originaire de Normandie est l’héroïne d’un court métrage documentaire primé qui la suit dans son émouvant parcours mémoriel jusqu’au camp de concentration de Dora, en Allemagne, où son frère a trouvé la mort. "Pardonnez-moi mais à mon âge, moi le truc du cinéma, les Oscars, les machins… On m’a demandé ce que je ferai le jour des Oscars. J’ai répondu ‘la vaisselle, comme d’habitude’", affirmait-elle au 13H de TF1 la semaine dernière. On imagine que l’ancienne résistante, qui fêtait aussi ses 93 ans ce dimanche, aura sans doute quand même envie de célébrer cette jolie victoire.

Découvrez le podcast Le Cinema, c’est la vie en mieux

Ecoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée 

Sur APPLE PODCAST 

Sur SPOTIFY 

Sur DEEZER 

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage... 


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info