Rosy : au cinéma le 5 janvier

VIDÉO - Rosy : un film qui "parle de cohabitation avec ce qui nous effraie"

La Rédaction LCI
Publié le 23 décembre 2021 à 8h00, mis à jour le 4 janvier 2022 à 17h31
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

VÉCU - Marine Barnérias raconte dans le documentaire "Rosy" son histoire d’étudiante qui vient d’apprendre qu’elle est atteinte d’une sclérose en plaques. Un film témoignage pour montrer que l’on peut vivre avec la maladie et ses plus grandes peurs.

"Rosy" risque fort de toucher en plein cœur ses spectateurs. Ce documentaire, dans les salles le 5 janvier prochain, nous raconte l’histoire de Marine, une jeune étudiante de 21 ans, qui apprend qu’elle est atteinte d’une sclérose en plaques, une maladie auto-immune incurable. Le choc de l'annonce, l'urgence de la situation et le besoin de prendre une décision quant au traitement à suivre, la poussent à trouver une solution en elle... Elle décide de partir pour un long voyage initiatique dans 3 pays : la Nouvelle-Zélande pour redécouvrir son corps, la Birmanie pour apaiser son esprit et la Mongolie pour renouer avec son âme. Un périple qui la mènera à la rencontre d'elle-même et d'un nouvel équilibre avec cette sclérose qu’elle surnomme Rosy.

Lors d’une avant-première de "Rosy", il y a quelques semaines, Marine Barnérias expliquait au public présent dans la salle que nous avons tous "un aléa, une peur, des petites graines qu’on n’arrive pas à cultiver". Elle affirmait surtout qu’une multitude de personnes vivent quelque chose qui soit plus ou moins grave, mais qu’il n’y a pas de "grade dans les aléas qu’on peut percevoir". Son message est simple : il ne faut "jamais douter" de ce que l’on ressent "vraiment au plus profond de ses tripes".

"Quand on écoute ça, tout arrive et la vie s’occupe du reste".

Rosy : l'avis des premiers spectateursSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

Marine Barnérias insiste aussi sur le fait que le film "n’est pas un message de guérison, c’est un message de cohabitation". "Je ne sais pas encore combien de temps encore, je vais cohabiter avec Rosy, qu’est-ce qui va se passer, je ne peux rien prédire. Tout ce que je sais, c’est que quoi qu’il arrive, je ne suis absolument pas contre le traitement, loin de là. Je parle juste de cohabitation avec quelque chose qui nous effraie".

Lire aussi

Rendez-vous est pris le 5 janvier prochain pour découvrir Rosy au cinéma.


La Rédaction LCI

Sur le
même thème

Tags

Tout
TF1 Info