L’actrice américaine renoue avec la comédie romantique dans la libre adaptation d’un roman devenu un best-seller pendant la pandémie.
Elle incarne une quadragénaire divorcée dont la vie bascule après un coup de foudre réciproque avec la star d’un boys band de 15 ans son cadet.
Une douce histoire d’amour à découvrir dès le 2 mai sur la plateforme d’Amazon.

Mai 2022. Anne Hathaway découvre pour la première fois le Festival de Cannes où est présenté en compétition Armageddon Time de James Gray. Le film sort dans nos salles quelques mois plus tard. Ses trois projets suivants resteront inédits dans l’Hexagone. Disponible ce jeudi 2 mai sur Prime Video, L’idée d’être avec toi marque autant les retrouvailles de l’actrice américaine avec son public français qu’avec le genre qui l’a révélée il y a plus de 20 ans. Un mélange de comédie et de romance dans lequel elle excelle.

Courtesy of Prime

Digne d’une fan fiction, le point de départ de cette tendre romance pas toujours rose pourrait effrayer les plus réfractaires. Propriétaire d’une petite galerie d’art, Solène Marchand se remet doucement de son divorce. Quand son ex est rattrapé par un empêchement, c’est elle qui doit accompagner leur fille adolescente et ses amis au festival de musique de Coachella où se produit le groupe préféré de leurs années collège. Le hasard la met sur la route de Hayes Campbell, le beau British du boys band en question, ersatz de One Direction. Entre eux, le courant passe immédiatement. Sauf qu'elle a 40 ans, il en a 24. Suffisant pour piquer au vif une société qui s’empressera de les juger, alors que rien n’aurait été dit si leurs places étaient inversées.

Il s'agit d'un film sur une femme qui guérit son cœur après un traumatisme de confiance massif
Anne Hathaway au "New York Times"

Les Américains utilisent l’expression "May December" pour qualifier les relations amoureuses marquées par une forte différence d’âge. Celle de Solène et Hayes est née de l’imagination de l’actrice Robinne Lee qui s’est inspirée de ses propres envies pour écrire son premier roman. Après avoir regardé sur YouTube le clip d’un boys band qu’elle refuse de nommer, elle explique à son mari avoir "trouvé l’homme parfait" avec qui elle compte bien "prendre la fuite" pour le suivre comme une groupie. "Il a ri et m’a dit : 'Tu es folle. Mais ça ferait une très bonne histoire'", raconte-t-elle au Guardian. Sorti en 2017, le livre connaît un succès retentissant pendant la pandémie. Jusqu’à ce qu’Amazon se décide à le porter à l’écran.

De la première rencontre improbable – rappelant celle des amoureux de Tout sauf toi – à la déclaration qui met des papillons dans le ventre, tous les passages obligés de la comédie romantique sont respectés. Mais L’idée d’être avec toi a un petit truc en plus, le parcours personnel de son héroïne. "Il s'agit d'un film sur une femme qui guérit son cœur après un traumatisme de confiance massif, et qui dit qu'un épanouissement peut se produire dans la vie d'une personne à n'importe quel stade", insiste Anne Hathaway auprès du New York Times

Elle a elle-même choisi son prince charmant

Dans le rôle de Solène, la comédienne retrouve un peu de la candeur de Princesse malgré elle et Le diable s’habille en Prada. L’expérience de vie en plus. Comme elle, son personnage est originaire du New Jersey et "cherchait à tout prix à plaire aux autres". Comme elle, son personnage fait face à de virulentes critiques en ligne. Renommée "Hathahate", la campagne de haine en ligne menée en 2013 contre Anne Hathaway lorsqu’elle a remporté son Oscar pour Les Misérables lui a même coûté des rôles, selon elle.

Alors voir Solène s’offrir une deuxième chance en amour ne fait que redoubler le nôtre pour l’actrice américaine de 42 ans, parfaite en quadra qui ose enfin sortir des cases dans lesquelles on l'a enfermée. Également productrice du film, elle a elle-même choisi son partenaire de jeu, l’Anglais Nicholas Galitzine, 29 ans, avec qui la tension est électrique d'entrée de jeu. Un ancien prince du cinéma lui aussi, dans une version musicale de Cendrillon et dans le film My Dear F**ing Prince. "Quand il est rentré dans la pièce pour l’audition, j’ai gloussé. C'était lui (…). Je ne sais pas si vous l’avez entendu chanter mais, pfiou, c’est quelque chose !", s’enthousiasme Anne Hathaway à la télévision américaine, visiblement impatiente que les spectateurs cèdent à leur tour à la sérénade du bel Hayes.

>> L'idée d'être avec toi (1h55) - sur Prime Video


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info