La mort du prince Philip endeuille la couronne britannique

Comment Kate et le prince Charles ont joué les entremetteurs entre William et Harry

Delphine DE FREITAS
Publié le 19 avril 2021 à 12h17
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

AFFAIRE DE FAMILLE - La presse britannique s’interrogeait encore et toujours ce lundi sur l’état des relations entre les deux frères après leurs retrouvailles en mondovision à l’occasion des funérailles du prince Philip ce week-end.

L’image était attendue. Celle de deux frères brouillés à nouveau côte à côte après un an de séparation. C’est à la sortie de la cérémonie d’adieu à leur grand-père le prince Philip samedi 17 avril que les caméras de la télévision britannique ont capté les premiers échanges publics entre le prince William et le prince Harry depuis le départ de ce dernier aux États-Unis. 

Mais difficile de savoir ce qu’ils se sont dit. Car si l’aîné a enlevé son masque à la sortie de la chapelle St George, le cadet a pris le soin de garder le sien. "Si réconciliation il y a entre les frères, ça en était sûrement le point de départ", note l’ancien correspondant royal Richard Kay dans le Daily Mail

À défaut de pouvoir lire sur leurs lèvres, la presse britannique a décrypté chaque image pour tenter de savoir comment s’étaient passées ces retrouvailles tant espérées. Comme ce moment où le prince Charles a demandé aux voitures de partir, forçant les membres de la famille royale à rejoindre le château de Windsor à pied et donc Harry et William à se rapprocher. Ou cet autre moment où Kate, qui discutait avec son beau-frère, s’est éclipsée pour laisser son époux avec son frère. Suffisant pour transformer la duchesse de Cambridge en "pacificatrice" dans les colonnes du Telegraph.

Deux heures de "négociations de paix" à l'issue des funérailles

Ce lundi 19 avril, le Daily Mail et The Sun affichent en Une la même photo des deux frères ce lundi. Tête baissée pour l’un, regard vers l’horizon pour l’autre. "Unis dans le deuil", titre le second quand le premier se demande si le prince Charles peut réussir à réunir ses fils. Les deux tabloïds rapportent que les trois hommes ont parlé pendant deux heures après les funérailles. Un échange qualifié de "négociations de paix" mais dont, là encore, rien n’a filtré. 

"Unis dans le deuil" : les tabloïds britanniques font état de discussions privées en William, Harry et Charles après les funérailles du prince Philip. - The Sun/ Daily Mail

La presse britannique, qui spécule sur l’état de la relation de William et Harry depuis le mariage du cadet avec Meghan Markle, se demandait aussi quand le duc de Sussex repartirait pour les États-Unis. Certaines sources avancent qu’il aurait finalement décidé de prolonger son séjour en Angleterre pour être auprès de sa grand-mère Elizabeth II pour son 95e anniversaire ce mercredi. De quoi lui laisser le temps de mettre les choses à plat avec son aîné ? "Nous sommes sur des chemins différents", expliquait Harry en octobre 2019 avant son départ fracassant de la famille royale. Une expression qu’il a reprise en mars dernier lors de son interview confession accordée à Oprah Winfrey

Lire aussi

Le prince Harry y avait même déclaré que son frère et son père étaient "piégés" par leur destin de futur roi. "C’est très loin de la réalité", avait rétorqué un ami de William auprès du Sunday Times, affirmant que l’époux de Kate "était bien le petit-fils de sa grand-mère avec le même respect du devoir et du service". Il doit d’ailleurs se remettre au travail avec le prince Charles pour déterminer, en accord avec la reine, la nouvelle répartition des forces au sein de la Firme. Mais rendez-vous est déjà donné le 1er juillet pour l’inauguration d’une statue de la princesse Diana dans les jardins de Kensington Palace. Un évènement où les deux frères ne pourront qu'afficher un front uni en mémoire de leur défunte mère.


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info