Coupe du monde 2022 : les Bleus échouent en finale contre l'Argentine

"Ça ne se refuse pas" : Gims assume de chanter pour la finale du Mondial au Qatar

par Jérôme VERMELIN
Publié le 30 novembre 2022 à 17h38
JT Perso

Source : Sept à huit

L’ex-leader de la Sexion d’Assaut se produira lors de la finale du Mondial au Qatar le 18 décembre.
Invité ce mercredi sur France Inter, il a expliqué avoir accepté la proposition de la Fifa durant le confinement.
S'il se dit sensible au débat sur les droits de l'Homme, il estime qu'il était trop tard pour revenir en arrière.

Gims persiste et signe. Après avoir confirmé sur les réseaux sociaux qu’il chanterait lors de la finale de la Coupe du Monde au Qatar, le 18 décembre, malgré les appels au boycott, le rappeur congolais de 36 ans a défendu sa participation à l’événement, ce mercredi matin sur France Inter.

"Ce contrat, ce deal, la Fifa me le propose il y a un peu plus de deux ans", a-t-il expliqué. "On est dans un cadre spécial, ce fameux confinement. On est privé de liberté, on n'est pas bien. Beaucoup de gens sont en dépression, le monde est en arrêt. Donc on parle de la Coupe du monde, on parle de chanter devant des milliards de gens. On est dans un cadre où ça ne se refuse pas."

En amont de l'événement, plusieurs stars de la musique mondiale comme Rod Stewart, Shakira ou encore Dua Lipa ont révélé avoir décliné l’invitation des organisateurs. D’autres, en revanche, se sont laissé convaincre moyennant finances comme Jung Kook, l’un des membres du groupe sud-coréen BTS qui s’est produit lors de la cérémonie d’ouverture. Et donc Gims.

"Il y a de grands artistes qui ont refusé et il y a de grands, de méga-artistes qui ont accepté. Aujourd’hui, on a les polémiques, on a tout ce qui se dit autour du Qatar, des choses qui sont certainement vraies, des choses qui concernent les droits de l’Homme", a-t-il admis. Pas suffisant, toutefois, pour lui faire changer d’avis.

Lire aussi

"Si on me l’avait proposé en dernière minute, ça aurait voulu dire qu’il ne reste plus que ce bon vieux Gims pour venir combler le trou", a-t-ironisé. "Ça serait arrivé il y a une semaine, le cadre aurait été totalement différent. Là c’était il y a deux ans, il n’avait pas de polémiques à ce moment-là."

À Doha, l’ex-leader de Sexion d’Assaut interprétera "Arhbo", le titre qu’il a enregistré spécialement avec la star portoricaine Ozuna. Et pour lui, les paroles valent mieux que tous les discours. "Ce son, il faut l’écouter. Il parle de l’union, il parle de 'venez comme vous êtes'. Aimons-nous comme nous sommes. On devrait plus en parler."


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info