Covid-19 : Inès, ex de "Koh-Lanta" et infirmière, "ultra saoulée" et remontée contre le gouvernement

par Rania HOBALLAH
Publié le 3 novembre 2020 à 12h23
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

COUP DE GUEULE – L'ancienne candidate de "Koh-Lanta" assure que, comme elle, qui est infirmière, le personnel médical est à bout.

Elle en a ras-le-bol. Après avoir repris le chemin de l'hôpital, Inès Loucif a poussé un coup de gueule contre le gouvernement. Alors que la France fait face à une deuxième vague de l'épidémie de Coronavirus, l'ex-candidate de "Koh-Lanta" qui vient d'annuler à la dernière minute sa participation à la saison 3 de "La Bataille des couples" explique qu'elle est au bout du rouleau après "un réveil compliqué après une nuit compliquée à l'hôpital". 

"La reprise du travail n'a pas été très facile mais m'a fait du bien mine de rien. Je me sentais obligée d'aller aider, je ne me voyais pas rester chez moi, alors que je suis quand même infirmière, voilà c'était normal", explique la jeune femme de 25 ans qui n'a pas caché son agacement. 

Lire aussi

On se tape une deuxième vague mais il y en aura une troisième

Inès

Instagram Inès Koh Lanta

"Je suis ultra saoulée par ce qu'il se passe. On se tape une deuxième vague mais il y en aura une troisième. Moi j'ai été traumatisée par ce que j'ai vu lors de la première vague, des conditions, des protocoles qu'on était obligé de suivre qui étaient durs, là ça redevient hardcore, le personnel il est au bout du bout, et on va se retaper une troisième vague c'est certain", prévient-elle. Elle fustige le gouvernement qui, selon elle, ne se soucie guère du sort des soignants. 

"Je suis tellement remontée contre le gouvernement, il y a de moins en moins de personnel soignant. Ils sont soit touchés par le Covid, soit en dépression. Et merci pour la revalorisation. C'est écoeurant vraiment et je suis persuadée que ce n'est pas fini avec cette organisation", prédit Inès. 


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info