Nicole Kidman exemptée de quarantaine à Hong-Kong : le privilège qui ne passe pas

Jérôme Vermelin
Publié le 19 août 2021 à 16h24
Nicole Kidman exemptée de quarantaine à Hong-Kong : le privilège qui ne passe pas

Source : AFP

PRIVILÈGE – À Hong Kong pour tourner une nouvelle série Amazon, la star australienne Nicole Kidman a été exemptée de la quarantaine obligatoire à laquelle doivent se soumettre tous les voyageurs étrangers. Un passe-droit qui pourrait s'expliquer par la volonté des autorités de l'île de redorer son image, après la répression des manifestations pro-démocratie de 2019.

Pas de quarantaine pour Nicole Kidman. Arrivée le 12 août dernier à Hong Kong à bord d’un jet privé en provenance d’Australie la star de 54 ans a été photographiée quelques heures plus tard dans les rues de l’île en train de faire du shopping à la stupeur de nombreux internautes. Et pour cause : depuis le début de la crise sanitaire, des règles très strictes ont été mise en place par les autorités locales à l’égard des voyageurs étrangers, les personnages arrivant des pays à risque comme les Etats-Unis, la France ou la Grande-Bretagne devant patienter jusqu’à 21 jours à l’hôtel avant de vaquer à leurs activités.

Pour les Australiens entièrement vaccinés, le délai était jusqu’ici de 7 jours. Et devant la menace du variant Delta, qui se développe de manière exponentielle dans les grandes villes comme Sydney, il va être porté à 14 jours à partir de ce vendredi. Le passe-droit accordé star à Nicole Kidman est d’autant plus surprenant que la couverture vaccinale est très faible en Australie – 46% de la population a reçu au moins une première dose, contre 75% au sein de l’Union européenne, d’après les derniers chiffres.

Si la star de Moulin Rouge est passée entre les gouttes, c’est parce qu’elle est la productrice et la vedette de Expats, une série inspirée des romans de l’écrivain Janice Y Lee mettant en scène les aventures de trois Américaines, loin de chez elles. Contacté par les médias locaux, le Bureau du commerce et du développement économique confirme que l’actrice et d'autres membres de l'équipe de cette série destinée à la plateforme Amazon ont obtenu une exemption dans le cadre "d'un travail professionnel spécifique". 

Un privilège qui est loin de plaire, en particulier aux expatriés sur place. Elizabeth Quat, une députée pro-Pékin, a déclaré être "inquiète de cette exemption accordée par le gouvernement" et a reconnu avoir "reçu un certain nombre de plaintes d'habitants de Hong Kong".

"Donc on a des résidents hongkongais qui ne peuvent pas rentrer chez eux s'ils ne sont pas vaccinés, et Nicole Kidman peut aller rentrer comme ça sur le territoire ? C'est dégoutant !"

"Chers amis et famille de Hong-Kong, pendant que vous êtes bloqués dans une chambre d'hôtel pour 3 semaines, qu'est ce que cela vous fait de savoir que si vous êtes d'Hollywood, vous êtes exempté de ces règles de quarantaine barbares auxquelles les résidents hongkongais sont tenus de se soumettre ?" 

Et ça n'est pas la première fois que Nicole Kidman échappe à la règle : en juillet dernier, plusieurs médias rapportaient que l'actrice, son mari Keith Urban et leurs deux filles avaient échappé à la quarantaine en vigueur en Australie de retour d'un autre voyage.

Bientôt une autre série avec la star de "Bridgerton"

Mais d’après le média indépendant Hong Kong Free Press, la décision de faciliter ce tournage s’expliquerait par la volonté du gouvernement local de redorer le blason de l’île, confronté à une vague de départs d’étrangers sans précédent depuis la prise de contrôle de Pékin et la répression des manifestations pro-démocratie qui ont fait la une de l’actualité en 2019, avant l’apparition du Covid-19. Ces derniers mois, plusieurs cabinets de conseil ont planché sur les moyens de redonner son attractivité à l’ancienne colonie britannique.

Les fictions internationales en font partie et ce n’est qu’un début : outre Expats, Amazon vient également de donner le feu vert à l’adaptation de Exciting Times, une série adaptée du best-seller de la Britannique Naoise Dolan dans laquelle Phoebe Dynevor, la star de la série Bridgerton, incarnera une jeune étudiante irlandaise au cœur d’un triangle amoureux avec un banquier et une avocate, expatriés à Hong Kong comme elle. De préférence sans quarantaine.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Articles