Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : Sean Penn refuse de tourner sa prochaine série tant que toute l’équipe n’est pas vaccinée

La rédaction de TF1
Publié le 26 juillet 2021 à 13h06
Sean Penn lors du photo-call de son film "Flag Day", présenté au Festival de Cannes, le 11 juillet.

Sean Penn lors du photo-call de son film "Flag Day", présenté au Festival de Cannes, le 11 juillet.

Source : AFP

CONDITIONS - Le comédien qui a interrompu le tournage de la série "Gaslit" ne reviendra que si l'ensemble de l'équipe est vacciné contre le coronavirus.

C'est une décision qui fait trembler Hollywood. De retour du Festival de Cannes où il a présenté son film Flag Day en compétition, Sean Penn a décidé d'interrompre le tournage de sa série Gaslight, avec Julia Roberts sur le scandale du Watergate. Le comédien ne reviendra pas sur le plateau tant que toute l'équipe n'aura pas été intégralement vaccinée contre le coronavirus. 

Alors que la ville de Los Angeles fait face à une flambée de l'épidémie en raison du variant Delta et que le port du masque en intérieur est à nouveau imposé, le comédien et réalisateur américain ne veut prendre aucun risque. Comme l'explique le magazine américain Deadline, actuellement, seuls les employés de la "zone A", c'est-à-dire les acteurs et les membres de l'équipe qui travaillent à proximité, sont dans l'obligation d'être vaccinés. 

Pas la capacité juridique d'imposer davantage de vaccins sur le tournage

Mais pour Sean Penn, qui incarne John Mitchell, le procureur général des États-Unis dans la fiction réalisée par Matt Ross et produite par NBC Universal, ce n'est pas suffisant. Le comédien entièrement vacciné a même proposé de prendre en charge les frais de vaccination par l'intermédiaire de son organisation à but non lucratif Community Organized Relief Effort (CORE). 

Lire aussi

Comme le souligne Deadline, c'est la première star à demander ouvertement aux dirigeants hollywoodiens un renforcement des mesures sanitaires sur les plateaux de tournages. Seul souci, d'après le magazine, NBCUniversal n'aurait pas la capacité juridique d'imposer un plus grand nombre de vaccins sur le tournage. À moins que le studio parvienne à modifier l'accord conclu avec les syndicats. Affaire à suivre.


La rédaction de TF1

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info