"Dahmer" sur Netflix : les familles des victimes en colère contre la série

Rania Hoballah
Publié le 29 septembre 2022 à 16h04
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Lancée le mercredi 21 septembre, "Dahmer - monstre : l’histoire de Jeffrey Dahmer" retrace la vie du célèbre tueur en série américain.
Gros succès sur la plateforme, la série n'est pas du tout du goût des familles des victimes.
Elles lui reprochent sa complaisance et le manque de considération pour les disparus.

Il était surnommé le Cannibale de Milwaukee. Et son histoire fait un carton sur Netflix. Lancée le mercredi 21 septembre, la série de Ryan Murphy et de Ian Brennan, Monstre : L’histoire de Jeffrey Dahmer, s'est rapidement classée en tête des programmes les plus regardés sur la plateforme. La fiction emmenée par le terrifiant Evan Peters comptabilise en effet près de 200 millions d'heures vues.

Un succès qui ne plait pas aux familles des victimes qui rappellent que Jeffrey Dahmer est un monstre et non un héros de fiction. Entre 1978 et 1991, le célèbre tueur en série américain a tué au moins 17 hommes, et démembré près d'une vingtaine d'autres, principalement des hommes gay et de couleur. Il a par ailleurs reconnu avoir pratiqué de nombreux actes nécrophiliques et cannibales sur ses victimes. 

Ils n’informent pas les familles lorsqu’ils font un truc comme ça

Eric Perry

"Je sais que les 'true crime' font un carton en ce moment, mais si vous voulez vraiment savoir, les familles des victimes sont en colère contre cette série. C’est traumatisant, encore et encore, et pour quoi faire ? De combien de films, de séries, de documentaires avons-nous besoin ?", s'est indigné Eric Perry, le cousin d'Errol Lindsey, une des victimes de Jeffrey Dahmer. 

"Ils n’informent pas les familles lorsqu’ils font un truc comme ça (...) Ma famille l’a découvert en même temps que tout le monde. Alors quand ils disent qu’ils font ça 'dans le respect des victimes' ou 'en respectant la dignité des familles', en fait, personne ne les contacte", a-t-il fustigé. 

Lire aussi

Même indignation du côté de Rita Isbell, sœur d’Errol Lindsey, dont la déclaration au tribunal en 1992  - lors du procès télévisé du meurtrier – avait marqué les esprits. La scène où elle perd son sang-froid avant de se jeter sur le meurtrier a été reproduite à l’identique par la série. "J’ai l’impression que Netflix aurait dû nous demander si cela nous dérangeait ou comment nous nous sentions à l’idée du projet. Je n’ai jamais été contactée au sujet de la série, ils l’ont juste fait", se désole-t-elle dans un essai publié sur Insider.

Ne pas oublier les victimes

"Je vous demande, quand vous regarderez la série, de vous souvenir que ces hommes étaient des fils, des meilleurs amis, des cousins, des oncles, avec des rêves, des espoirs et des buts qu’ils n’ont pu concrétiser", a rappelé l’acteur Shaun J.Brown l'interprète de Tracy Edwards, l'homme qui a réussi à échapper à la folie meurtrière de Jeffrey Dahmer. 


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info