De Youtube à Coachella : qui est Anitta, la pop star brésilienne qui défie le président Bolsonaro ?

Publié le 18 avril 2022 à 13h15, mis à jour le 18 avril 2022 à 13h47
Anitta et ses danseuses, samedi 16 avril sur la scène de Coachella
Anitta et ses danseuses, samedi 16 avril sur la scène de Coachella - Source : AFP

La chanteuse Anitta est devenue ce week-end la première pop star brésilienne à se produire au Festival Coachella.
Après sa performance, elle a annoncé avoir bloqué sur Twitter le président Bolsonaro, qui venait de commenter sa performance.
Une décision qui n’a rien de surprenant de la part cette icône de la nouvelle génération, résolument opposée au chef de l’Etat.

Lorsqu’elle avait 8 ans, Anitta chantait dans la chorale de son église de quartier. 20 ans plus tard, l’interprète du tube "Envolver" a fait sensation en devenant samedi la première artiste brésilienne à se produire au célèbre festival Coachella, aux Etats-Unis. Mais aussi en bloquant l’accès à son compte Twitter au controversé président Jair Bolsonaro qui a commenté sa performance dans une tenue ultra sexy aux couleurs de son pays. "Désormais, tout artiste qui le critique suscite une moquerie de sa part. Notre stratégie doit consister à parler de lui le moins possible", a depuis expliqué la chanteuse de 29 ans.

Son incroyable parcours, qu’on peut découvrir dans la série documentaire "Vai Anitta", disponible sur Netflix, se mesure à sa notoriété sur les réseaux sociaux : 16,7 millions de followers sur Twitter, 17,9 millions sur TikTok et 61,5 millions sur Instagram... Anitta est aussi la star la plus écoutée sur Spotify. Un véritable phénomène jusqu’ici réservé à ses compatriotes, autant accro à ses chansons, qui mélangent musique traditionnelle et pop urbaine, qu’à sa personnalité sulfureuse.

Larissa de Macedo Machado, son vrai nom, tire son pseudo d’une telenovela populaire dans les années 2000. Mais sa vie à elle n’a rien à envier aux héroïnes des feuilletons télé. Élevée par une mère célibataire dans un quartier pauvre de Rio de Janeiro, elle finance ses premiers cours d’anglais avec son argent de poche avant d’étudier le marketing. En 2009, à l’âge de 16 ans, elle met en ligne ses premières vidéos de danse et de chant sur Youtube et attire aussitôt l’attention du métier. Elle a depuis publié cinq albums, tous n°1 au Brésil. Pieces of Me, le sixième et premier en langue anglaise, vient de sortir et bénéfice de la présence de la rappeuse américaine Cardi B.

Élue femme de l’année à plusieurs reprises, Anitta fait régulièrement la une de la presse people dans son pays. Ouvertement bisexuelle, elle se marie en 2017 à un homme d’affaires dont elle divorce moins d'un an plus tard. Balayant les rumeurs sur son évolution physique, elle assume avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Tout comme elle reconnaît être devenue vegan sur le tard à ceux qui l’accusent d’opportunisme. La politique, c’est une autre histoire. En 2018, des internautes s’aperçoivent qu’elle suit un compte pro-Bolsonaro sur Instagram et prédisent la fin de sa carrière.

Le drapeau du Brésil et ses couleurs appartiennent à tous les BRÉSILIENS.
Anitta, samedi après son concert à Coachella

À l’époque, elle explique simplement avoir voulu s’informer comme tout bon citoyen et assure que le bonhomme n’est "clairement pas le candidat qui me représente." Depuis, Anitta ne manque pas une occasion de critiquer le chef de l’État controversé comme en témoigne le tweet publié après sa performance à Coachella. "Le drapeau du Brésil et ses couleurs appartiennent à tous les BRÉSILIENS. Ils représentent l'ensemble du Brésil. Personne ne peut s'approprier le sens des couleurs du drapeau de notre pays", a-t-elle écrit en sortant de scène pour revendiquer sa tenue verte, jaune et bleue lors de sa prestation endiablée.

"Je suis d’accord avec Anitta", lui répond aussitôt Jair Bolsano, qui sait très bien que la pop star ne fait clairement pas partie de son fan club. "Ah, mon gars, cherche-toi quelque chose à faire, va", rétorque la jeune femme. Dans la foulée, Anitta annonce sa décision de lui bloquer l’accès à son compte Twitter "afin que les administrateurs de son compte ne puissent plus accéder à mes réseaux pour faire le buzz sur internet".

"Je prends position en tant que citoyenne et en tant qu'artiste", avait expliqué la chanteuse il y a quelques jours à l’AFP. "Et je continuerai à le faire, quel que soit le gouvernement en place. Dans la conjoncture actuelle, le Brésil a besoin de beaucoup de changements, et en premier lieu d'un changement de gouvernement", ajoutait celle qui a déjà utilisé sa notoriété pour apporter son soutien au mouvement Black Lives Matters, aux Etats-Unis, mais aussi aux activistes qui militent contre la déforestation de l’Amazonie.

D'après un sondage paru à l’été 2020 dans le grand quotidien O Globo, Anita serait la troisième personnalité la plus influente de son pays et de nombreux fans n’ont pas hésité à l'époque à lui demander de se présenter à la prochaine élection présidentielle. "Beaucoup de journalistes m’ont appelé pour me demander si j’allais les écouter", expliquait-elle l’an dernier au Guardian. "Je leur ai quand même rappelé que l’âge légal pour être candidat, c’est 35 ans !". En attendant son heure, la jeune femme a récemment appelé à faire battre le sortant lors du scrutin, en octobre prochain. Et sa voix compte, dans un pays où le taux d’abstention chez les jeunes atteint des records.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info