DISPARITION - Connu des Français pour son interprétation du très populaire commissaire Moulin pendant 25 ans, Yves Rénier est décédé dans la nuit de vendredi à samedi. Acteur, réalisateur et scénariste, "il était indissociable de l'histoire de TF1", a réagi la chaine dans un communiqué.

Le commissaire Moulin, c'était lui. Le comédien Yves Rénier est mort dans la nuit de vendredi à samedi, emporté par un malaise cardiaque à son domicile de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Son épouse a annoncé la nouvelle à l'AFP. 

Acteur, mais aussi réalisateur, Yves Rénier, a marqué des générations de téléspectateurs. Il a interprété le rôle du commissaire Moulin dès la première diffusion, le 4 août 1976. Âge de 78 ans, il était passé à la réalisation depuis plusieurs années. On lui devait par exemple un téléfilm consacré à Jacqueline Sauvage ("c'était lui ou c'était moi"), dans lequel il dirigeait Muriel Robin. 

"Il restera l'éternel André Bellegarde, personnage central de Belphégor"

Né le 29 septembre 1942 à Berne, en Suisse, Yves Rénier a débuté sa carrière d’acteur au début des années 1960, jouant notamment dans Le Comte de Monte-Cristo, de Claude Autant-Lara, dès 1961. C'est un rôle obtenu 4 ans plus tard qui rendra son visage et sa voix familiers du public : dans Belphégor ou le Fantôme du Louvre, feuilleton de Claude Barma, il partage notamment l'affiche avec Juliette Gréco. Acteur aux multiples facettes, Yves Rénier a réalisé quelques incursions sur les planches, dans une adaptation du Misanthrope de Molière par exemple, en 1971. Au cinéma, il a été dirigé par des réalisateurs de renom : Jean-Pierre Mocky, Bertrand Blier ou encore Roman Polanski.

Le groupe TF1 a rapidement réagi ce samedi à la disparition de l'artiste. "Acteur, réalisateur et scénariste indissociable de l’histoire" de la chaîne. "Il incarna pendant plus de vingt-cinq ans le très populaire Commissaire Moulin et fit souvent partie des grands succès de fiction de TF1 : Dolmen aux côtés d’Ingrid Chauvin, Le Temps est assassin aux côtés de Mathilde Seigner", peut-on notamment lire dans un hommage partagé sur Instagram.

"Il prêta sa voix mythique à d’autres héros internationaux de TF1 : Rick Hunter ou Walker Texas Rangers, poursuit le communiqué de la chaine. Ce jeudi encore, Yves était de la distribution de Léo Mattéï, Brigade des Mineurs. Au-delà de ses nombreuses collaborations avec le groupe TF1, il restera l’éternel André Bellegarde, personnage central de Belphégor de Claude Barma diffusé en 1965. Nos pensées vont à ses quatre enfants, son épouse et ses proches, il nous manquera.

"Yves, dis moi que ce n'est pas possible"

"Je t'embrasse comme je t'aime", a réagi l'animateur Jean-Luc Reichmann. "Yves dis moi que ce n'est pas possible. On était encore hier au téléphone." 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info