Demi Lovato s’identifie désormais comme non-binaire

Delphine DE FREITAS
Publié le 19 mai 2021 à 17h01
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

IDENTITÉ – À l’occasion du lancement de son podcast "4D", l’ex-star Disney a annoncé mercredi 19 mai qu’il faudrait désormais utiliser un pronom neutre à son sujet.

Sa vie privée n’a plus de secrets pour personne. Honnête comme jamais, Demi Lovato a raconté dans un récent documentaire l’overdose qui a failli lui coûter la vie il y a deux ans et son viol par son dealer le même soir. Des drames personnels qui ont fait la Une de tous les médias américains et ont entraîné l’artiste de 28 ans dans une profonde introspection. 

Sur la voie de la guérison, Demi a réappris à s’aimer et surtout à se connaître. "Je suis fier de vous faire savoir que je m’identifie comme non-binaire et que je change officiellement mes pronoms dès à présent", explique l’ex-star Disney sur Instagram mercredi 19 mai. N’utilisez plus le féminin "elle" mais le neutre "iel" pour parler de l’interprète de la chanson "Confident".

Cela représente au mieux la fluidité que je ressens dans l’expression de mon genre

Demi Lovato

"Cela représente au mieux la fluidité que je ressens dans l’expression de mon genre. Cela me permet de me sentir plus authentique par rapport à la personne que je suis et que je suis toujours en train de découvrir", explique Demi Lovato qui embrasse sa nouvelle identité à l’occasion du lancement de son podcast "4D" dans lequel elle évoquera notamment cette question du genre. 

L’artiste explique être "toujours en phase d’apprentissage" et se défend d’être "un expert et un porte-parole". Son chemin lui est propre, et tant mieux s’il peut aider d’autres personnes en route.

Lire aussi

"Partager ça avec vous ouvre un nouveau niveau de vulnérabilité pour moi. Je fais ça pour ceux qui n’ont pas pu partager qui ils étaient vraiment avec leurs proches. S’il vous plaît, continuez à vivre selon vos vérités et sachez que je vous envoie beaucoup d’amour", insiste Demi Lovato. 

Les prises de paroles d’autres personnalités, comme le chanteur Sam Smith ou l’acteur Elliot Page qui s’identifient aussi comme non-binaires, permettent peu à peu de mettre en lumière des quêtes d’identité que la société a encore quelques difficultés à appréhender.


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info