"Dirty John" : l'escroc campé par Eric Bana débarque sur TF1

Rania Hoballah
Publié le 31 mai 2021 à 18h21
John (Eric Bana) et Debra (Connie Britton) : une histoire trop belle pour être vraie ?

John (Eric Bana) et Debra (Connie Britton) : une histoire trop belle pour être vraie ?

Source : Tyler Golden/Bravo

FICTION - TF1 diffuse mardi 1er juin la série avec Connie Britton et Eric Bana inspirée de l'histoire vraie de John Meehan, un escroc qui a terrorisé de nombreuses femmes aux États-Unis.

Il faut se méfier des gens trop parfaits. Debra, mère de trois enfants et décoratrice d'intérieur à succès, a tout pour être heureuse. Ou presque. Plusieurs fois divorcée, elle ne désespère pas de trouver le véritable amour en s'inscrivant sur un site de rencontres. Elle tombe alors sur l'annonce de John, un bel anesthésiste et ex-membre de médecins sans frontière, avec qui elle débute une histoire digne d'un roman à l'eau de rose. Alors que John sort le grand jeu à Debra, ses deux filles, elles, détestent immédiatement cet homme qu'elles trouvent inquiétant. Et elles n'ont pas tort, car derrière son apparence d'homme idéal se cache en réalité un dangereux psychopathe. 

Thriller psychologique addictif, Dirty John débarque ce mardi sur TF1. Déjà diffusée sur Netflix, la fiction de 8 épisodes, qui avait cartonné auparavant sur la chaîne câblée Bravo, s'inspire d'une histoire vraie. Celle de John Meehan, un psychopathe manipulateur qui a séduit, puis escroqué de nombreuses femmes entre 1990 à 2016, dont Debra Newell, sa dernière victime. 

Lire aussi

L'affaire qui n'avait pourtant pas défrayé la chronique a connu un succès retentissant grâce au journaliste Christopher Goffard du Los Angeles Times qui en fait un podcast. Lancé octobre 2017, il a été téléchargé plus de 10 millions de fois en moins de six semaines après sa sortie. Et il a inspiré une ancienne scénariste de Desperate Housewives, Alexandra Cunningham, qui l'a décliné en série. 

Si l'histoire de Dirty John flirte parfois avec la série B, la fiction fonctionne à merveille grâce à la présence de Connie Britton, parfaite en victime malgré elle, et d'Eric Bana, très crédible dans la peau d'un effroyable escroc. À noter que la deuxième saison de Dirty John, diffusée en août 2020 sur Netflix, se penche sur une autre histoire vraie : celle de Betty Broderick, une femme au foyer qui a assassiné son ex-mari et sa nouvelle femme dans leur lit en 1989.

Vous aimez le cinéma ? Alors découvrez notre podcast "Le cinéma c'est la vie en mieux !"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage...


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info