La légende du rap américain DMX est décédée

Jérôme Vermelin
Publié le 9 avril 2021 à 18h40
La légende du rap américain DMX est décédée

Source : AFP

DISPARITION - Hospitalisé depuis une semaine à la suite d'une crise cardiaque, le rappeur DMX est décédé ce vendredi 9 avril, rapportent plusieurs médias américains.

Une légende du rap américain s'éteint. Earl Simmons, alias DMX, hospitalisé depuis une semaine après avoir été victime d'une crise cardiaque suite à une overdose, est décédé ce vendredi 9 avril. Il avait 50 ans. Le rappeur était dans un état végétatif depuis sept jours dans un hôpital de la banlieue de New York. 

Auteur de huit albums, DMX fait partie des figures les plus sombres du hip-hop américain, exposant ses démons intérieurs dans des hymnes qui lui ont valu un succès aussi bien commercial que critique. Son premier grand single, "Get At Me Dog", sur le label Def Jam, est sorti en 1998, tiré de l'album "It's Dark and Hell Is Hot". 

Également acteur, le rappeur s’est illustré au générique de films comme "Belly" avec son confrère Nas, "Romeo Must Die" avec Jet Li ou encore "Hors Limite" avec Steven Seagal. En 2006, il a également été la vedette de sa propre émission de téléréalité "DMX : Soul of a man".

Personnage sulfureux

Aussi sulfureux dans ses textes que dans sa vie privée, DMX a connu de nombreux démêlés avec la justice, inculpé pour possession de stupéfiants, cruauté envers les animaux, conduite dangereuse, non-paiement de pension alimentaire, - lui qui est père de pas moins de 15 enfants -, ou encore pour s'être fait passer pour un agent fédéral. 

En novembre 2017, il avait plaidé coupable de fraude fiscale, reconnaissant avoir évité de payer 1,7 million de dollars d'impôts. Il avait été condamné à un an de prison. 


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info