Dwayne Johnson claque la portière de "Fast and Furious" et tacle la "manipulation" de Vin Diesel

Delphine DE FREITAS
Publié le 30 décembre 2021 à 10h57
JT Perso

Source : Sujet Digital LCI

L'essentiel

BRAS DE FER – Prié par son ancien collègue de revenir dans la franchise pour sa conclusion, The Rock a assuré dans une interview à CNN qu’il n’y avait "aucune chance" de le revoir dans la saga.

Le feuilleton semble sans fin. Et régale autant qu’il agace les amoureux de la franchise Fast and Furious. Fâchés depuis le tournage du 8e volet, Vin Diesel et Dwayne Johnson ne communiquent plus que par médias interposés. Le mois dernier, l’interprète de Dom Toretto a fait un appel du pied très direct à The Rock sur son compte Instagram. Il lui demandait avec insistance de reprendre le rôle de Hobbs pour la conclusion de la saga, dont le tournage débute en janvier. Un post qui a "beaucoup surpris" l’ancien catcheur, franchement énervé par cette sortie de route imprévue.

Je n’ai pas aimé qu’il évoque ses enfants, ni la mort de Paul Walker. Laissez-les en dehors de ça

Dwayne Johnson sur Vin Diesel

Dans une interview à CNN, Dwayne Johnson raconte qu’il a vu Vin Diesel en juin dernier. "Je lui ai dit directement, et en privé, que je ne ferais pas mon retour dans la franchise. J’ai été ferme mais cordial avec mes mots. Je lui ai dit que je soutiendrais toujours le casting et que j’encouragerais toujours la franchise pour qu’elle ait du succès mais qu’il n’y avait aucune chance pour mon retour", explique-t-il. Il dit avoir aussi échangé en privé "avec ses partenaires chez Universal", le studio qui produit la saga. "Ils m’ont tous soutenu car ils comprennent le problème", insiste-t-il.

La brouille entre les deux chauves les plus célèbres de Hollywood est née sur le plateau de Fast 8, sorti en 2017. Deux stars, deux personnalités et deux visions différentes de l'attitude à avoir sur un tournage. "J’ai compris que nous avions une approche fondamentalement différente de la façon de faire un film et de collaborer", souligne Dwayne Johnson dans Rolling Stone l'année suivante. Vin Diesel a remis une pièce dans la machine l’été dernier en pleine promotion de Fast 9.

Il explique alors avoir été "à la fois tendre et ferme" envers Dwayne Johnson car le personnage de Hobbs, qui a eu droit à son propre film, était "difficile à incarner". "Je ferais tout ce que je peux pour obtenir des performances dans tout ce que je produis", assure-t-il au magazine Men’s Health. De quoi faire "rire, beaucoup rire" The Rock. "Je crois que tout le monde a ri en lisant ça. Et je m’arrêterai là", glisse-t-il simplement au Hollywood Reporter quelques semaines plus tard. Avant de marteler déjà que "le reste des films Fast and Furious se fera sans lui".

Auprès de CNN ce mercredi 29 décembre, Dwayne Johnson estime que le "récent post public de Vin est un exemple de sa manipulation". "Je n’ai pas aimé qu’il évoque ses enfants, ni la mort de Paul Walker. Laissez-les en dehors de ça", insiste-t-il. Lui qui souhaitait "clore son super parcours avec cette incroyable franchise Fast and Furious avec reconnaissance et grâce" regrette que "ce dialogue public ait brouillé les cartes". The Rock reste pourtant sport et souhaite à ses anciens partenaires "la meilleure des chances et le succès pour le prochain chapitre". Les phares sont désormais braqués sur le compte Instagram du bien nommé Diesel, qui devrait prendre le temps de la réflexion pour sortir du bourbier médiatique dans lequel il s'est mis.