Présidentielle américaine : et si Taylor Swift pouvait tout faire basculer ?

par La rédaction de TF1info | Reportage : Axel Monnier, Alexandra Poupon
Publié le 12 février 2024 à 11h53

Source : JT 20h WE

Aux États-Unis, la campagne pour la prochaine élection présidentielle a clairement commencé.
Dans cette bataille redoutable, c'est aussi une artiste, Taylor Swift, qui est devenue une cible.
Soutien très influent du camp démocrate, elle est régulièrement attaquée par les républicains.

La fin d'un suspense qui a tenu en haleine toute l'Amérique. La chanteuse donnait un concert au Japon ce samedi, mais voulait absolument soutenir son compagnon, une star de football américain, au Super Bowl, ce dimanche. Un événement qui rassemble plus de 100 millions d'Américains devant leur télé chaque année.

Michael Reaves / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Pourtant, malgré son immense popularité, celle qui a été nommée personnalité de l'année 2023 est devenue la cible des conservateurs. Fustigée notamment pour ses trajets en jet privé, un sujet pas vraiment au cœur des préoccupations habituelles de la droite américaine. Les cercles trumpistes font même courir sur elles les plus folles théories. Son couple serait monté de toutes pièces. Elle serait même un agent de la CIA, au service de la présidence.

Un seul mot et +1226% d'inscriptions sur les listes électorales

Mais pourquoi leur fait-elle si peur ? Parce que la chanteuse de tous les records, en matière de ventes et de récompenses, étend son influence bien au-delà de la musique. Sa dernière tournée a permis à l'économie américaine d'engranger 5,5 milliards d'euros. Le film de son concert a battu le record de ventes de places sur une journée. Et son pouvoir magique touche aussi la politique. En septembre, elle a appelé ses fans à s'inscrire sur les listes électorales. Résultat : +1226% d'inscriptions, principalement des jeunes de 18 ans. 

En 2020, l'artiste, très engagée pour les droits des femmes et de la communauté LGBT, avait appelé à voter Joe Biden pour montrer son opposition à Donald Trump. Les conservateurs craignent donc qu'elles soutiennent à nouveau Joe Biden, elle qui ressemble tant à leur électorat, une jeune femme blanche issue d'une petite ville de Pennsylvanie. Un enjeu colossal quand on sait que 18% des électeurs américains se disent prêts à suivre une éventuelle consigne de vote de Taylor Swift.


La rédaction de TF1info | Reportage : Axel Monnier, Alexandra Poupon

Tout
TF1 Info