Elizabeth II au bras du Prince Andrew lors de l'hommage au prince Philip : le geste qui interroge

par Rania HOBALLAH
Publié le 30 mars 2022 à 12h24
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La reine d’Angleterre a participé mardi à une cérémonie religieuse en hommage à son défunt mari, le prince Philip.
Elle est apparue au bras du prince Andrew, dont c'était aussi la première apparition publique depuis l'accord à l'amiable conclu après la plainte déposée à son encontre pour viol.
Pour certains experts royaux, c'est le geste le plus controversé du règne de la souveraine.

Son apparition était très attendue. Et pour cause. Après avoir annulé plusieurs engagements ces derniers mois en raison de problèmes de santé, Elizabeth II a participé mardi à la cérémonie religieuse en hommage au prince Philip, son époux décédé en avril 2021. Cloîtrée dans le château de Windsor depuis le début de la pandémie, la reine a fait une entrée remarquée dans l'Abbaye de Westminster, une canne à la main, mais surtout au bras du sulfureux prince Andrew.

C'était également la première apparition publique du fils cadet de la reine depuis l'accord à l'amiable conclu avec l'Américaine Virginia Giuffre qui le poursuivait pour agression sexuelle. Cette dernière l’accuse d’avoir eu trois relations sexuelles forcées avec lui en 2001, alors qu’elle était âgée de 17 ans, et donc mineure. Empêtré dans un scandale sexuel en raison de son amitié avec le prédateur sexuel Jeffrey Epstein, Andrew, 61 ans, avait été mis au ban de la famille royale. 

Persona non grata, Andrew a été placé au premier rang

Déchu de ses titres militaires en janvier dernier et privé de son statut d’altesse royale, le prince devenu persona non grata a également été placé au premier rang de l'église, juste à côté de ses autres frères et sœurs. "La reine a exécuté l'un des gestes de langage corporel les plus controversés de tout son règne", a estimé Judi James, une experte du langage corporel dans le Mirror

"Elle s'est arrêtée devant les yeux du monde pour sourire et remercie son deuxième fils Andrew avant de prendre place pour le service commémoratif de son mari", poursuit l'experte. "C'était la première fois qu'on la voyait demander et accepter de l'aide pour marcher et, après le service, c'était un rôle d'escorte qui aurait été autrefois celui de son mari Philip".

Lire aussi

Une déclaration d'amour d'une mère à son fils

Alors qu'elle aurait pu marcher avec n'importe lequel de ses quatre enfants, elle a choisi celui dont l'avenir au sein de la monarchie semble compromis. Si le prince Andrew a échappé à un procès pour agression sexuelle, ses rapports avec le reste de la famille ne sont pas au beau fixe. D'après Le Daily Mail, le prince Charles et son fils William étaient "consternés" par la décision qu'Andrew puisse jouer un rôle de "premier plan" durant le service. Pour les experts royaux, ce geste qui n'est pas passé inaperçu est donc une déclaration d'amour d'une mère envers son fils, porté en disgrâce. 


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info