Emmanuel Macron, Fabrice Luchini, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages à Michel Bouquet

Rania Hoballah
Publié le 13 avril 2022 à 15h35, mis à jour le 13 avril 2022 à 17h44
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le comédien français est décédé ce mercredi à l'âge de 96 ans dans un hôpital parisien.
La disparition de cet amoureux des mots et des beaux textes a suscité une vague d'émotion parmi les personnalités de tous horizons.

C'était l’un des derniers grands noms du théâtre et du cinéma. Le comédien Michel Bouquet est décédé mercredi 13 avril à l'âge de 96 ans en fin de matinée dans un hôpital parisien, a annoncé son service de presse à l'AFP. Véritable monument du théâtre français, il était célèbre pour avoir joué pas moins de 800 fois Le Roi se meurt, d'Ionesco. Amoureux des mots et des planches, Michel Bouquet avait également tourné au cinéma sous la direction des plus grands, comme Chabrol, Truffaut, Verneuil, Audiard ou encore Guediguian.

Il avait remporté deux fois le César du meilleur acteur pour les rôles dans Comment j'ai tué mon père (2002) et Le promeneur du Champ de Mars (2006), où il prêtait ses traits à François Mitterrand. Après 75 ans de carrière, il avait confié en 2019 à l'AFP qu'il ne remonterait plus sur scène, après avoir fait son "bonhomme de chemin".

Lire aussi

"Sept décennies durant, Michel Bouquet a porté le théâtre et le cinéma au plus haut degré d’incandescence et de vérité, montrant l’homme dans toutes ses contradictions, avec une intensité qui brûlait les planches et crevait l’écran. Un monstre sacré nous a quittés", a réagi Emmanuel Macron en légende d'une photo où il pose avec le comédien. 

"Je pense que c'est le plus grand acteur de théâtre français", a réagi le comédien Fabrice Luchini sur l’antenne de RTL, révélant que la santé du comédien était défaillante depuis quelques semaines. "C'est un des très grands acteurs, car il avait trois choses essentielles. C'était un moine absolu de sacrifice de sa vie personnelle. (...) Il avait cette diction qui est unique dans l'histoire du théâtre. Et il avait cette voix magnifique".

Christian Estrosi, le maire de Nice, a salué "un comédien aussi fin que cultivé qui a touché tous les publics et qui a marqué plusieurs générations de passionnés de théâtre et de cinéphiles", tandis qu'Audrey Pulvar a partagé sa "très grande tristesse"

"Avec sa mort, je réalise à quel point notre monde bruyant manque de sagesse et d’élégance, les monstres sacrés parlent peu, mais ils savent. Que la vie est aussi belle qu’injuste, aussi courte qu’éternelle", a réagi l'animateur Nikos Aliagas en légende d'un beau portrait en noir et blanc du comédien. 

De nombreux comédiens de divers horizons se sont également émus de la disparition de Michel Bouquet à l'image de Jean-Michel Tinivelli, Vanessa Demouy, Emmanuelle Seigner. "Nous perdons un père, un père d'art dramatique. C'est un homme qui a voué toute sa vie à l'art dramatique. Il existait sur les plateaux de cinéma ou de théâtre en sacrifiant beaucoup de sa vie", a réagi Charles Berling sur franceinfo. "C'est peut-être le seul acteur à avoir atteint la perfection derrière laquelle nous courons tous. C'est un maître éternel", a completé Pierre Arditi sur franceinfo. 


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info