REVIVEZ - César 2023 : découvrez le palmarès complet

Publié le 24 février 2023 à 19h58, mis à jour le 25 février 2023 à 9h46

Source : TF1 Info

L'heure du verdict pour les nommés à la 48ème cérémonie des César du cinéma est tombée.
"La Nuit du 12" a dominé la cérémonie avec 6 trophées, dont celui du meilleur film.
Découvrez le palmarès complet de cette 48ème édition ici.

Ce live est à présent terminé. 

NOTRE BEST OF DE LA SOIRÉE

LE PALMARÈS COMPLET


Meilleur film : "La Nuit du 12" de Dominik Moll


Meilleure acteur : Benoît Magimel dans "Pacifiction : Tourments sur les îles"


Meilleure actrice : Virginie Efira dans "Revoir Paris"


Meilleure réalisation : Dominik Moll pour "La Nuit du 12"


Meilleur second rôle masculin : Bouli Lanners dans "La Nuit du 12"


Meilleur second rôle féminin : Noémie Merlant dans "L’Innocent"


Meilleur espoir masculin : Bastien Bouillon dans "La Nuit du 12"


Meilleur espoir féminin : Nadia Tereszkiewicz dans "Les Amandiers"


Meilleur scénario original : Louis Garrel, Tanguy Viel et Nadia Guiguet pour "L’Innocent"


Meilleure adaptation : Gilles Marchand et Dominik Moll pour "La Nuit du 12" 


Meilleure photo : Artur Tort pour "Pacifiction : Tourment sur les Îles"


Meilleurs costumes : Gigi Lepage pour "Simone, le voyage du siècle"


Meilleurs décors : Christian Marti pour "Simone, le voyage du siècle"


Meilleur montage : Mathilde Van de Moortel pour "À plein temps"


Meilleur son : François Maurel, Olivier Mortier et Luc Thomas pour "La Nuit du 12"


Meilleurs effets visuels : Laurens Ehrmann pour "Notre-Dame brûle"


Meilleure musique originale : Irène Drésel pour "À plein temps"


Meilleur premier film : "Saint Omer" de Alice Diop


Meilleur film d’animation : "Ma famille afghane" de Michaela Pavlatova


Meilleur film documentaire : "Retour à Reims (Fragments)" de Jean-Gabriel Périot


Meilleur film étranger : "As Bestas" de Rodrigo Sorogoyen


Meilleur court métrage de fiction : "Partir un jour" d'Amélie Bonnin


Meilleur court métrage documentaire : "Maria Schneider, 1983" d'Élisabeth Subrin


Meilleur court métrage d’animation : "La Vie sexuelle de mamie" d'Urska Djukic et Émilie Pigeard

MEILLEUR FILM


Le César est attribué à "La Nuit du 12" de Dominik Moll ! C'est le grand vainqueur de la soirée avec 6 César. Ce film raconte l'enquête impossible de deux flics, suite au meurtre d'une jeune femme, a également remporté meilleure réalisation, meilleure adaptation, meilleur son, meilleur second rôle masculin pour Bouli Lanners et révélation masculine pour Bastien Bouillon.


Sur scène, la productrice Anne-Dominique Toussaint évoque le combat contre les féminicides, au nombre de 104 en France l'an dernier. Dominik Moll tient lui à avoir une pensée pour Maud, la vraie victime dont le meurtre a inspiré le personnage de Clara à l'écran.

MEILLEUR ACTEUR


Le César est attribué à Benoît Magimel dans "Pacifiction : Tourments sur les îles". Il est le tout premier à l'emporter deux années consécutives puisqu'il avait été primé en 2022 pour " De son vivant". "C'est totalement irréel", avoue l'acteur.

MEILLEURE ACTRICE


Le César est attribué à Virginie Efira pour "Revoir Paris" de Alice Winocour. C'est son tout premier trophée dans cette catégorie et elle le reçoit des mains de son partenaire, Benoît Magimel, dans ce drame où elle incarne une rescapée des attentats du 13 novembre 2015. La comédienne franco-belge remercie sa réalisatrice, qui n'était pas nommée ce soir mais qui est présente dans la salle. Mais aussi son compagnon Niels Schneider, fou de joie..

AFP

MEILLEUR SECOND RÔLE MASCULIN


Le César est attribué à Bouli Lanners dans "La Nuit du 12". Dans le film de Dominik Moll, il incarne Marceau, un flic au bout du rouleau dans sa vie privée, confronté à une terrible affaire de féminicide. "Je suis tellement content !", avoue le premier comédien belge lauréat dans cette catégorie. "C'est un moment incroyable - Putain je vis à Liège quand même !", lance-t-il.

MEILLEURE ADAPTATION


Le César est attribué à Gilles Marchand et Dominik Moll pour "La Nuit du 12" d'après le livre documentaire "18.3 - Une année à la PJ" de Pauline Guéna. Troisième trophée pour le film après le César de la réalisation et de la révélation masculine attribué à Bastien Bouillon et le César du meilleur son à François Maurel, Olivier Mortier et Luc Thomas.

MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL


Le César est attribué à Louis Garrel, Tanguy Viel et Naïla Guiguet pour "L'Innocent". C'est le deuxième trophée de la soirée pour le film du jeune réalisateur après celui du meilleur second rôle féminin attribué à Noémie Merlant. Le film est nommé dans 11 catégories ce soir.


Sur scène, Louis Garrel rend hommage à Jean-Claude Carrière, décédé en 2021 et avec qui il avait écrit ses deux films précédents. "Un scénariste magnifique et qui m’a enseigné deux ou trois choses que je n’oublierai jamais", promet-il. "Je pense à l'Ukraine qui vit une tragédie à cause d'une guerre folle", ajoute-t-il.

MEILLEURE RÉALISATION


Le César est attribué à Dominik Moll pour "La Nuit du 12". C'est son deuxième trophée dans cette catégorie, 22 ans après "Harry, un ami qui vous veut du bien". Un doublé qui lui permet de rejoindre Jean-Jacques Annaud, Abdellatif Kechiche, Claude Sautet, Alain Resnais, Bertrand Tavernier et Albert Dupontel.

MEILLEUR MONTAGE


Le César est attribué à Mathilde Van de Moortel pour "À plein temps". C'est le deuxième trophée pour le film d'Eric Gravel après celui de la meilleure musique originale attribué à Irène Drésel.

MEILLEURE PHOTO


C'est Jérôme Commandeur qui vient remettre ce César à Artur Tort pour "Pacifiction : Tourment sur les Îles" de Albert Serra.

COUCOU BRAD PITT !


C'est l'invitée surprise de cette 48ème cérémonie des César : Brad Pitt a été appelé sur scène par Virginie Efira pour remettre un César d'honneur au réalisateur américain David Fincher.

AFP

LA SURPRISE BRAD PITT


Personne ne l'avait vu venir ! Alors que Virginie Efira s'apprêtait à remettre le César d'honneur à David Fincher, la comédienne a appelé sur scène... Brad Pitt, la star de trois de ses films : "Seven", "Fight Club" et "L'Étrange Histoire de Benjamin Button". Sous les vivas de la salle, l'acteur rend hommage au cinéaste, "l'un de nos plus grands conteurs d'histoire" et "le salopard le plus drôle que je connaisse".

BANDE-ANNONCE


Voici le trailer de "As Bestas" de l'Espagnol Rodrigo Sorogoyen, César 2023 du meilleur film étranger...

MEILLEUR FILM ÉTRANGER


Le César est attribué à l'Espagnol Rodrigo Sorogoyen pour "As Bestas". Ce thriller rural met en scène en couple de Français, interprétés par Denis Ménochet et Marina Foïs, aux prises avec des voisins "borderline" dans la campagne espagnole où ils se sont installés. Le film a triomphé il y a quelques jours aux Goyas, les récompenses du cinéma espagnol, avec 9 trophées.

UN CÉSAR POUR "NOTRE-DAME BRÛLE"


Le film de Jean-Jacques Annaud est récompensé pour ses effets visuels. Sa seule nomination de la soirée...

Notre-Dame brûle, la bande annonceSource : Sujet TF1 Info

MEILLEURS EFFETS VISUELS


Le César est attribué à Laurens Ehrmann pour "Notre-Dame brûle". C'était la seule nomination pour le film de Jean-Jacques Annaud consacré au sauvetage de la cathédrale par les Pompiers de Paris.

MEILLEUR DOCUMENTAIRE


Le César est attribué à "Retour à Reims (Fragments)" de Jean-Gabriel Périot

BANDE-ANNONCE 


Voici le trailer du César du court-métrage documentaire : "Marie Schneider, 1983" de Elisabeth Subrin...

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE DOCUMENTAIRE


 Raphaël Personnaz et Emmanuelle Devos viennent remettre ce César à "Marie Schneider, 1983" d'Élisabeth Subrin.

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE


Le César est attribué à Irène Drésel pour À" plein temps" d'Éric Gravel avec Laure Calamy. C'est la première fois en 48 éditions des César qu'une femme remporte cette récompense. Enfin !

MEILLEUR SECOND RÔLE FÉMININ


Le César est attribué à Noémie Merlant dans 'L'Innocent" de Louis Garrel. C'est le premier trophée de la carrière de l'actrice qui monte, actuellement partenaire de Cate Blanchett dans "Tar". Elle sera bientôt l'héroïne d'"Emmanuelle", le remake du classique des seventies réalisé par Audrey Diwan. 


"Louis, merci pour ce grand film, merci de m'avoir emmené là où je n'ai pas l'habitude d'aller", dit la jeune femme à propos de son rôle dans cette comédie loufoque qui a remporté un grand succès en salles. "Je pense aussi à toutes les réalisatrices qui auraient dû être célébrées ce soir. Elles me manquent", ajoute-elle, un pique aux nominations très masculines cette année encore.

MEILLEUR SON


Le César est attribué à François Maurel, Olivier Mortier et Luc Thomas pour "La Nuit du 12". C'est le deuxième trophée de la soirée pour le film de Dominik Moll après le César du meilleur espoir masculin pour Bastien Bouillon.

LA BANDE-ANNONCE DE "MA FAMILLE AFGHANE"

MEILLEUR FILM D'ANIMATION


Ce César est attribué à "Ma famille afghane" de Michaela Pavlatova, un film déjà primé au Festival du film d'animation d'Annecy et nommé aux Golden Globes.

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE D'ANIMATION


 La comédienne Eye Haïdara et le réalisateur Michel Hazanavicius ont pris le relais pour remettre ce César à "La Vie sexuelle de mamie" d'Urska Djukic et Émilie Pigeard.

NOTRE CRITIQUE DE "SAINT OMER"

MEILLEUR PREMIER FILM


Le César est attribué à Alice Diop pour Saint Omer. Ce drame judiciaire puissant s'inspire de l'histoire vraie d'une mère infanticide. Sa réalisatrice avait déjà remporté le César du meilleur court-métrage. "Vous n'allez pas oser couper une femme noire en plein discours", prévient-elle sur scène. 


"Je suis fière d'appartenir à une nouvelle génération de cinéastes françaises", lance la jeune femme qui cite plusieurs réalisatrices snobées cette année par l'Académie comme Rebecca Zlotowski et Blandine Lenoir. "On ne sera pas de passage", ajoute-t-elle.

MEILLEURS DÉCORS


Le César est attribué à Christian Marti pour "Simone, le voyage du siècle". C'est le deuxième trophée de la soirée pour le film d'Olivier Dahan.

INVITÉE SURPRISE


"We have 761 left" : c'est l'inscription qu'on pouvait lire sur le t-shirt de la jeune femme qui s'est invitée ce soir sur la scène des César. Cette militante du mouvement écolo Dernière Rénovation n'a pas pu délivrer son message puisque Canal + a rendu l'antenne, le temps de la faire partir.

AFP

MEILLEUR COURT-METRAGE 


Le César est attribué à Partir un jour d'Amélie Bonnin, un court interprété par Bastien Bouillon, le lauréat du César du meilleur espoir masculin, et la chanteuse Juliette Armanet. "Il n'y a pas que Mbappé qui peut ramener la Coupe à la maison !", lance la réalisatrice à ses fils devant leur télévision. "On peut être une femme de 40 ans, avoir deux enfants, des cheveux blancs, et sentir qu'on est au commencement des choses", ajoute-t-elle.

REPRISE


Après une interruption de la cérémonie suite à l'irruption d'une femme sur la scène, Ahmed Sylla et Léa Drucker reprennent à l'antenne. "Il fallait que ça tombe sur moi", ironise l'acteur, avant d'annoncer les nommés au César du court-métrage de fiction.

COUPURE INATTENDUE


Alors que Ahmed Sylla et Léa Drucker viennent de prendre le relais de Jamel Debbouze, une femme entre sur la scène de l'Olympia. Canal + interrompt la diffusion de la cérémonie...

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN


Le César est attribué à Bastien Bouillon dans La Nuit du 12 de Dominik Moll. C'est une consécration méritée pour cet acteur de 37 ans qui incarne un flic obsédé par un féminicide non résolu. C'est aussi la première récompense pour le film qui est en lice dans 10 catégories ce soir.

MEILLEUR ESPOIR FEMININ


Le premier César de la soirée est attribué à Nadia Tereszkiewicz, l'héroïne du film de Valeria Bruni Tedeschi Les Amandiers. "Ce film m'a rendu libre dans le jeu, et ça c'est grâce à la direction intense et passionnée de Valeria", dit la jeune femme à propos de sa réalisatrice, absente ce soir.

VALERIA BRUNI TEDESCHI ABSENTE


Elle est nommée dans 7 catégories avec Les Amandiers. Mais Valeria Bruni Tedeschi n'est pas venue assister à la 48ème cérémonie des César ce soir. Une demi-surprise puisque la réalisatrice avait protesté contre le "lynchage" médiatique de son acteur Sofiane Bennacer, mis en examen pour viols et violences sur plusieurs de ses ex-compagnes.

LE MOT DE JULIETTE BINOCHE POUR L'UKRAINE


C'est à l'actrice Juliette Binoche que l'Académie des César a confié le soin d'adresser un message de soutien au peuple ukrainien, un an tout juste après l'invasion russe...

JAMEL POUR COMMENCER


Ce soir il n’y aura pas un mais neuf maîtres et maîtresses cérémonie sur la scène de l’Olympia. Le premier, c’est Jamel Debbouze qui explique la raison de cette responsabilité collégiale : "Pour l’unité, le partage, la cohésion. C’est surtout parce que personne ne voulait présenter tout seul !". L’humoriste avoue aussi qu’il n’a pas envie de se prendre une gifle comme Chris Rock aux Oscars… Et blague avec le colosse Denis Menochet qui pourrait lui en mettre une…

OÙ SONT LES FEMMES ? 


Une seule femme récompensée par le César de la réalisation en 47 éditions... Et ça ne va pas changer ce soir puisqu'aucune ne figure cette année parmi les nommés. Trois femmes engagées du cinéma français nous ont livré leur sentiment...

UN AMÉRICAIN À PARIS


Sur le tapis rouge des César, il y a aussi David Fincher ! Le réalisateur américain de "Seven", "Fight Club" et autre "Social Network" est venu recevoir un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière...

COUPLE CHIC ET CHOC


Nommée au César de la meilleure actrice pour "Revoir Paris", Virginie Efira est arrivée sur le tapis rouge avec son compagnon, le comédien Niels Schneider...

UNE MISS SUR LE TAPIS


La Miss France 2023 Indira Ampiot vient d'arriver sur le tapis de la rouge de la 48ème cérémonie des César.

AFP

MONSIEUR LE PRÉSIDENT


César 2010 du meilleur acteur et de la révélation masculine, Tahar Rahim est le président de cette 48ème cérémonie à l'Olympia. Un rôle en or avant d'incarner bientôt Charles Aznavour au cinéma !

AFP

NOS FAVORIS


C'est le jeu : comme chaque année, TF1info vous propose ses favoris dans les principales catégories. Meilleur film, meilleur acteur, meilleure actrice... Vous avez le droit de ne pas être d'accord !

TAPIS ROUGE


C'est l'heure des retrouvailles pour le cinéma français. La 48ème cérémonie des César débute à 21h avec déjà des stars sur le tapis rouge de l'Olympia. Dans la salle, il y aura non pas un mais neuf maîtres et maîtresse de cérémonie puisque  Jamel Debbouze sera entouré de Leïla Bekhti, Jérôme Commandeur, Emmanuelle Devos, Léa Drucker, Eye Haïdara, Alex Lutz, Raphaël Personnaz et Ahmed Sylla.

La grande famille du cinéma français a rendez-vous ce soir pour la 48ème cérémonie des César. Larmes de joie, déclarations chocs et coups d’éclat… À chaque édition son histoire et sur la scène de l’Olympia, deux films partent favoris. L’Innocent, la comédie policière réalisée et interprétée par Louis Garrel avec 11 nominations. Et La Nuit du 12, le polar engagé de Dominik Moll, inspiré d’un féminicide non résolu, avec 10 nominations.

L’an dernier, Illusions Perdues de Xavier Giannoli avait confirmé son statut de grand favori en s’imposant dans 7 des catégories sur les 15 dans lesquelles cette adaptation du roman de Balzac était nommée. Cette année, les jeux semblent plus ouverts et il faudra se méfier d’un outsider comme Pacifiction : Tourments sur les Îles, le drame polynésien du réalisateur espagnol Albert Serra qui a hérité de 9 nominations.

Présidés par l’acteur Tahar Rahim, qui incarnera Charles Aznavour dans un prochain biopic, les César 2023 n’auront pas un mais… neuf maîtres cérémonies. Histoire de mettre l’ambiance, les organisateurs ont confié les clés de la soirée à Jamel Debbouze, entouré de Leïla Bekhti, Jérôme Commandeur, Emmanuelle Devos, Léa Drucker, Eye Haïdara, Alex Lutz, Raphaël Personnaz et Ahmed Sylla.

Trois ans après le coup d’éclat d’Adèle Haenel, qui avait quitté la soirée après la récompense attribuée à Roman Polanski, tous les regards seront braqués vers l’équipe du film de Valeria Bruni Tedeschi, Les Amandiers. Fin novembre, son jeune acteur Sofian Bennacer a en effet été évincé de la course aux César de la révélation masculine suite à sa mise en examen pour viols et violences sur plusieurs de ses ex-compagnes.

La réalisatrice, qui a dénoncé un "lynchage médiatique" à l’encontre de sa vedette, profitera-t-elle des caméras pour lui réitérer son soutien ?  Elle pourrait très bien le faire sur le tapis rouge. Voire sur scène puisqu’elle est nommée à titre personnel dans les catégories meilleur film et meilleur scénario original. Suspense…


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info