La 77ème édition du Festival de Cannes s’est achevée ce samedi avec la révélation du palmarès.
Le jury présidé par Greta Gerwig a remis la Palme d'or à l'Américain Sean Baker pour "Anora".
La France repart avec trois trophées dont le prix du jury à Jacques Audiard pour "Emilia Perez" et celui du scénario à Coralie Fargeat pour "The Substance".

Ce live est à présent terminé. 

LE JURY IMITE L'AFFICHE DU FESTIVAL

À la demande d'Omar Sy, les membres du jury posent devant l'affiche du 77ème Festival de Cannes et imitent les comédiens de Rhapsodie en août, le film d'Akira Kurosawa dont elle est inspirée.

Youtube

GRETA GERWIG EXPLIQUE LE CHOIX DE LA PALME

"En tant que jury avons été collectivement transportés et émus", explique la présidente du jury Greta Gerwig à propos de la Palme d'or accordée à Sean Baker pour Anora. "Ça nous a semblé à la fois nouveau et conversation avec des formes plus anciennes de cinéma. Qu’il y avait quelque chose qui nous rappelait des structures classiques de Lubitsch ou Howard Hawks. Et qu’il y avait quelque chose de véridique et d’inattendue dans chacune des interprétations. Nous aimions tant leurs visages et nous avions le sentiment d’être embarqués dans ce voyage avec eux."

LE PALMARÈS COMPLET

Palme d’or : Anora de Sean Baker (Etats-Unis)


Grand Prix du jury : All We Imagine As Light de Payal Kapadia (Inde)


Prix d’interprétation masculin : Jesse Plemons dans Kinds of Kindness (Etats-Unis)

 

Prix d’interprétation féminin : les actrices de Emilia Perez (France)


Prix de la mise en scène : Miguel Gomes pour Grand Tour (Portugal)


Prix spécial du jury : Mohammad Rasoulof pour Les Graines du Figuier Sauvage (Iran)


Prix du scénario : Coralie Fargeat pour The Substance (France)


Prix du jury : Emilia Perez de Jacques Audiard (France)

LA PALME D'OR À "ANORA" DE SEAN BAKER

C'est George Lucas qui va la remettre. Elle est attribuée par Greta Gerwig à Anora de Sean Baker ! "Je remercie le jury, c'est un grand honneur d'être reconnu par vous tous. J'en tremble !". Le cinéaste américain salue l'influence de Francis Ford Coppola et David Cronenberg. Il remercie l'ensemble de son équipe qui le suit depuis 20 ans. 


"Voir un film sur un téléphone portable, ce n'est pas la façon de voir les films", défend cet acharné des salles obscures à l'heure où les spectateurs américains les désertent au profit des plateformes. "Voir un film en salles est quelque chose de différent. On partage quelque chose ensemble avec des amis ou des inconnus. C'est sacré !".


Il remercie la comédienne Mikey Madison, sa mère Jean Baker qui lui a fait connaître le cinéma dès l'âge de 5 ans. Et son épouse, la productrice Samantha Quan, "ma muse, celle qui me sauve. Je t'aime ! Enfin cette Palme d'or est pour toutes les travailleuses du sexe, passé, présent et futur".

STANDING OVATION POUR GEORGE LUCAS

Tout le Palais des Festivals est debout pour George Lucas, le papa de la saga Star Wars qui reçoit ce soir une Palme d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. C'est son ami Francis Ford Coppola qui vient lui remettre ! "C'est exceptionnel d'être moi ici pour rendre hommage à l'imagination et la persévérance de mon ami George Lucas", avoue le réalisateur du Parrain


Il raconte avoir fait sa rencontre lorsqu'ils étaient étudiants dans deux universités rivales de Californie. Et une anecdote savoureuse  : après s'être vu refuser les droits de la BD Flash Gordon, le jeune George lui avait annoncé qu'il allait créer sa propre saga, quelque chose comme La Bataille des étoiles". On connaît la suite.


George Lucas remis ses proches dont l'ingénieur du son qui l'a accompagné à Cannes. Ils étaient déjà ensemble il y a 52 ans pour présenter THX 1138 en sélection parallèle, rappelant qu'il est toujours resté un auteur puisqu'il a réalisé l'ensemble de ses films en marge du système hollywoodien. "C'est un grand honneur d'être ici, je vous remercie du fond du coeur". 

LE GRAND PRIX À PAYAL KAPADIA POUR "ALL WE IMAGINE AS LIGHT"

C'est l'actrice américaine Viola Davis qui vient remettre le Grand Prix à l'Indienne Payal Kapadia pour "All We Imagine As Light". La jeune femme était la première cinéaste de son pays en compétition à Cannes depuis 30 ans. L'histoire de trois infirmières qui partagent leurs douleurs intimes dans la frénésie de Mumbai. "Ce film parle de l'amitié entre trois femmes très différentes. Souvent, les femmes sont jalouses entre elles. Mais l'amitié permet de renforcer la solidarité et l'empathie, des valeurs qui m'animent et que nous devons renforcer dans le monde".

LE PRIX DU JURY À JACQUES AUDIARD POUR "EMILIA PEREZ"

ll est remis par Xavier Dolan à Jacques Audiard pour Emilia Perez ! Une autre surprise puisque le règlement d'ordinaire ne permet pas de cumuler deux prix. "Je remercie toutes mes actrices, elles ont été merveilleuses et elles étaient ma raison de travailler tous les matins".

LE PRIX DE LA MISE EN SCÈNE À MIGUEL GOMES

Il est remis par Wim Wenders au Portugais Miguel Gomes pour Grand Tour. Touché, il demande l'autorisation pour faire monter sur scène l'ensemble de son équipe. "Ce n'est pas souvent que le cinéma portugais est en compétition", rappelle-t-il avec une pointe d'ironie. "Je remercie les grands maitres comme Oliveira qui m'ont inspiré à faire des films".

UN PRIX SPECIAL DU JURY POUR MOHAMMAD RASOULOF

Surprise ! La réalisatrice libanaise Nadine Labaki annonce une récompense spéciale qui est attribuée à Mohammad Rasoulof, le réalisateur iranien, pour Les Graines du Figuier Sauvage. On pensait qu'il allait décrocher la Palme d'or ? Mais non ! 


"J'ai une pensée pour tous les membres de mon équipe qui ne sont pas avec moi ce soir", explique-t-il. "Ils sont actuellement en Iran sous la pression des services islamiques (...) Mon peuple, le peuple iranien, est pris en otage (...) Je rends hommage au courage des femmes de ce film et tous ceux qui ont rendu possible ce miracle".


Le cinéaste rend également hommage au rappeur Toomaj Salehi, condamné à mort en raison de son opposition au régime. Notre article sur cette affaire, c'est par ici !

LE PRIX D'INTERPRETATION MASCULIN

Il est remis par Omar Sy à l'Américain Jesse Plemons dans Kinds of Kindness de Yorgos Lanthimos. "Je remercie le jury pour cet honneur merveilleux", annonce-t-il dans un message adressé depuis les Etats-Unis.

LE PRIX D'INTERPRETATION FEMININ

Il est remis par le comédien japonais Kōji Yakusho, primé l'an dernier pour Perfect Days de Wim Wenders. La récompense est décernée à l'ensemble des actrices du film Emilia Perez. C'est l'Espagnole Karla Sofia Gascon qui monte sur scène pour recevoir le trophée. 

LE PRIX D'INTERPRETATION FEMININ

Il est remis par le comédien japonais Kōji Yakusho, primé l'an dernier pour Perfect Days de Wim Wenders. La récompense est décernée à l'ensemble des actrices du film Emilia Perez. C'est l'Espagnole Karla Sofia Gascon qui monte sur scène pour recevoir le trophée. 

LE PRIX D'INTERPRETATION FÉMININ AUX ACTRICES DE "EMILIA PEREZ"

Il est remis par le comédien japonais Kōji Yakusho, primé l'an dernier pour Perfect Days de Wim Wenders. La récompense est décernée à l'ensemble des actrices du film Emilia Perez. C'est l'Espagnole Karla Sofia Gascon qui monte sur scène pour recevoir le trophée. Elle remercie Jacques Audiard pour "ce cadeau". "Tu es le meilleur réalisateur du monde !", lance-t-elle. 


Ce trophée revient donc également aux actrices américaines Zoe Saldana et Selena Gomez ainsi qu'à la Mexicaine Adriana Paz. "Je dédie ce prix à toutes les personnes trans, nous toutes qui avons tant souffert", ajoute-t-elle. "Vous tous qui nous avez fait souffrir, il est temps que vous changiez".

LE PRIX DU SCÉNARIO À CORALIE FARGEAT

Il est remis par Laurent Lafitte à la réalisatrice française Coralie Fargeat pour The Substance ! "J'ai eu du mal à faire ce film et je me sens très fière de me tenir devant vous dans le plus bel endroit pour le cinéma", lance-t-elle avant de remercier la comédienne Demi Moore, présente dans la salle. "Merci de m'avoir fait confiance !". Elle salue également les femmes qui prennent la parole face aux violences et appellent à "une révolution qui n'a pas encore commencé".

PLACE AU JURY !

Greta Gerwig et les membres du jury entrent en scène pour remettre leur palmarès.

LA CAMÉRA D'OR

Co-présidents du jury de la Caméra d'or, le trophée du meilleur premier film, Emmanuelle Béart et Baloji entrent en scène. Ils remettent la récompense à Armand du Norvégien Halfdan Ullmann Tøndel. L'histoire de deux parents convoqués à l'école de leurs enfants suite à un grave incident.  Une mention spéciale est également décernée à Mongrel du Chinois Chiang Wei Liang et You Qiao Yin. 

LE CONFLIT À GAZA S'INVITE DANS LA CÉRÉMONIE

Présidente du jury des courts-métrages, la comédienne Lubna Azabal appelle à la libération de tous les otages israéliens "sans condition" et à "un cessez-le-feu immédiat" à Gaza. Elle remet ensuite la Palme du court-métrage The Man Who Could Not Remain Silent de Nebojsa Slijepcevic.

C'EST PARTI !

La maîtresse de cérémonie Camille Cottin lance la cérémonie de clôture du 77ème Festival de Cannes....

ALI ABBASI EST LÀ AUSSI !

Le réalisateur suédois de The Apprentice a fait son arrivée lui aussi sur les marches. Viendrait-il chercher le prix d'interprétation pour son comédien Sebastian Stan, bluffant dans la peau de Donald Trump. En cas de récompense, le ton risque de monter encore d'un cran avec l'équipe de campagne de l'ancien président.

AFP

LE JURY SUR LES MARCHES

Greta Gerwig et les membres du jury sont là !

DEMI MOORE SUR LES MARCHES

La star américaine est sur les marches avec Coralie Fargeat, la réalisatrice de "The Substance". Un gros prix en vue ?

AFP

KARLA SOFIA GASCON SACRÉE ?

Ça sent très bon pour Karla Sofía Gascón, la star d'Emilia Perez, le film de Jacques Audiard. Elle pourrait être la première comédienne transgenre récompensée du prix d'interprétation à Cannes.

AFP

GEORGE LUCAS EST LÀ !

Le papa de la saga "Star Wars" est arrivé sur le tapis rouge avec son épouse Mellody Hobson. Il va recevoir une Palme d'honneur pour l'ensemble de sa carrière...

AFP

JACQUES AUDIARD SUR LE TAPIS ROUGE !

Le réalisateur français Jacques Audiard vient d'arriver sur les marches. Va-t-il remporter sa deuxième Palme d'or pour Emilia Perez ? Il est accompagné de la chanteuse Camille qui a signé la BO de cette comédie musicale hybride sur un gangster mexicain qui change de genre. Mais aussi de la comédienne Karla Sofia Gascon qui interprète le personnage principal. Prix d'interprétation en vue ?

COUCOU ELLE FANNING !

L'actrice américaine Elle Fanning assiste à la cérémonie de clôture ce samedi soir. Pas de film en compétition cette année pour celle qu'on avait adoré dans "The Neon Demon" de Nicolas Winding Refn.

AFP

ANDIE MCDOWELL SUR LE TAPIS ROUGE

La comédienne américaine Andie McDowell est présente ce soir sur les marches. Serait-elle là pour assister au sacre de sa fille Margaret Qualley avec "The Substance" ?

LAURENT LAFITTE SUR LES MARCHES

C'est l'un des acteurs les plus en vue du cinéma français. Après avoir présenté "Le Comte de Monte Cristo" avec Pierre Niney cette semaine, Laurent Lafitte est de retour sur les marches pour assister à la cérémonie de clôture...

Après avoir présenté "Le Compte de Monte Cristo" cette semaine, Laurent Lafitte est de retour sur les marches.
Après avoir présenté "Le Compte de Monte Cristo" cette semaine, Laurent Lafitte est de retour sur les marches. - AFP

DATE DE SORTIE US POUR "THE SUBSTANCE"

C'est la plateforme MUBI qui a acheté les droits américains de The Substance, le film de Coralie Fargeat qui a marqué Cannes 2024. Sa date de sortie en salles est annoncée le 20 septembre prochain. En France, on ne sait pas encore quand le grand public pourra le découvrir sur grand écran.

MUBI

BEST OF LOOK

Voici notre sélection des looks les plus fous de la quinzaine...

COUCOU ANA GIRARDOT !

Le tapis rouge de la cérémonie de clôture a commencé et Ana Girardot est l'une des premières stars à s'avancer vers les photographes...

Ane Girardot sur les marche de la cérémonie de clôture.
Ane Girardot sur les marche de la cérémonie de clôture. - AFP

LES MARCHES, ÇA COMMENCE !

L'ultime tapis rouge du 77ème Festival de Cannes débute en avance par rapport aux éditions précédentes. La raison ? La cérémonie de clôture est avancée à 18h45 en raison de la diffusion chez nos confrères de France 2 de la finale de la Coupe de France entre le PSG et Lyon. Ce qui devrait aussi permettre au délégué général Thierry Frémaux, grand supporter des Gones, de jeter un oeil au match !

UN PREMIER PRIX POUR RASOULOF

À moins de trois heures de l'annonce du palmarès de la 77ème édition, Les Graines du Figuier Sauvage de Mohammad Rasoulof vient de recevoir le prix FIPRESCI. "C'est une histoire courageuse qui se déroule dans l’Iran moderne et qui traite du conflit entre la tradition et le progrès, dépeinte d’une manière très puissante et imaginative", déclare les représentants de cette récompense décernée depuis 1946 par la presse internationale. L'an dernier, c'est La Zone d'Intérêt de Jonathan Glazer qui l'avait emporté.

"EMILIA PEREZ", LA CRITIQUE

C'est l'un des films qui a marqué la Croisette. Sera-t-il au palmarès ce soir ? Notre critique de Emilia Perez de Jacques Audiard...

L'AVIS DE LA PRESSE INTERNATIONALE

Comment la presse internationale a-t-elle accueillie les films de la compétition cette année, Dans le tableau final de la revue Screen, qui réunit des confrères du monde entier, c’est Les Graines du Figuier Sauvage de l'Iranien Mohammad Rasoulof qui hérite de la meilleure moyenne avec 3,4. Il devance de peu Anora de l'Américain Sean Baker et All We Imagine As Light de l'Indienne Payal Kapadia avec 3,3.

LE RETOUR SURPRISE DE COPPOLA

Coup de chaud pour les festivaliers qui rattrapaient Megalopolis ce samedi matin à quelques heures du palmarès. De retour sur la Croisette, une semaine après la présentation de son film, Francis Ford Coppola est venu leur rendre visite avant la projection. De là à alimenter les rumeurs sur sa présence au palmarès ?

COMMENT RASOULOF A-T-IL FUI L'IRAN ?

Condamné début mai à cinq ans de prison à cause de ses prises de position contre le régime de Téhéran, Mohammad Rasoulof a choisi l'exil. "J’ai pu entrer en contact avec des gens qui ont aidé d’autres personnes à fuir le pays, des gens en qui j’avais une confiance absolue. Ils m’ont aidé à partir et à aller dans un endroit où j’étais en sécurité près de la frontière", a-t-il expliqué samedi en conférence de presse.


"Ensuite, j’ai pu parcourir une longue distance et traverser la frontière pour me rendre dans un pays que je ne veux pas nommer (...) J’ai passé plusieurs jours dans un village de l’autre côté de la frontière, puis j’ai pris contact avec le Conseil européen… Ils ont pu confirmer mon identité grâce à mes empreintes digitales et m’ont aidé à quitter ce pays et à aller en Allemagne."

LE MESSAGE DE MOHAMMAD RASOULOF

Après avoir fui son pays suite à sa condamnation à cinq ans de prison en raison de ses prises de position contre le régime, Mohammad Rasoulouf a présenté vendredi Les Graines du Figuier Sauvage en compétition. "Mon cœur est avec les acteurs et les membres de l’équipe qui sont retenus en Iran", a-t-il déclaré ce samedi en conférence de presse. Un hommage Misagh Zare qui interprète Iman, un fonctionnaire chargé du sort des manifestants, et Soheila Golestani qui incarne son épouse. La veille, il avait brandi leurs photos sur les marches.

Mohammad Rasoulof en conférence de presse samedi 25 mai avec ses comédiennes Mahsa Rostami et Setareh Maleki.
Mohammad Rasoulof en conférence de presse samedi 25 mai avec ses comédiennes Mahsa Rostami et Setareh Maleki. - AFP

UN MOMENT FORT

Favori dans la course à la Palme d'or avec "Les Graines du Figuier Sauvage", Mohammad Rasoulof a brandi les photos de ses comédiens restés en Iran sur les marches vendredi. Regardez...

Cannes 2024 : Mohammad Rasoulof brandit la photo de ses comédiens sur les marchesSource : TF1 Info

NOTRE PALMARÈS

Notre envoyé spécial sur la Croisette vous dévoile ses coups de coeur...

GEORGE LUCAS DÉFEND "STAR WARS"

À la veille de la cérémonie de clôture où il va recevoir une Palme d'honneur des mains d'un célèbre collègue, George Lucas a donné vendredi une masterclass au cours de laquelle il a répondu aux récentes critiques qui dénoncent le machisme de la saga Star Wars.


"La plupart des personnages sont des extraterrestres. Même s'ils sont grands et poilus ou s'ils sont verts, l'idée est que tous les gens sont égaux !", a-t-il rétorqué. "Et puis à votre avis, qui sont les héros de ces films ? Et la princesse Leia ? C'est elle la cheffe de la rébellion."

AFP

LA QUEER PALM À EMANUEL PARVU

La Queer Palm, prix alternatif remis chaque année à un film abordant les questions LGBTQI+, a été décerné vendredi au cinéaste roumain Emanuel Parvu pour Trois kilomètres jusqu'à la fin du monde. Ce drame également en lice pour la Palme d'or met en scène un jeune homme de retour pour l'été dans le village de ses parents, niché dans le delta du Danube. Un soir, il est victime d'une agression homophobe qui va bouleverser le regard de ses proches et de toute la communauté.

Festival de Cannes

DÉJÀ DES RÉCOMPENSES

Avant le jury de la compétition présidé par Greta Gerwig, c'est celui de Un Certain Regard présidé par le cinéaste québécois Xavier Dolan qui a livré son verdict vendredi soir. Le Prix est décerné à Black Dog du Chinois Guan Hu, l'histoire d'amitié entre un chien errant et un agent chargé d'éliminer les toutous abandonnés par leur maître.


Très connu en Chine, Guan Hu est l'auteur de quelques-uns des plus gros succès de ces dernières années comme l'épopée guerrière La brigade des 800 (2021). Il est revenu à ses racines indé avec Black Dog qui se déroule juste avant l’ouverture des JO de 2008, et traite indirectement des hordes de chiens abandonnés en amont.

Clap de fin pour la 77ème édition du Festival de Cannes. L’ombre d’un scandale #MeToo qui planait sur la Croisette à l’ouverture s’est peu à peu dissipée. Mais le cinéma n’a pas détourné le regard puisque de nombreux films présentés sur la Croisette cette année abordait des thèmes au cœur de l’actualité comme le patriarcat, la dictature de la beauté ou encore le droit à disposer librement de son corps.

C’est parmi 22 films venus du monde entier que Greta Gerwig et son jury vont devoir établir le palmarès qui sera dévoilé durant la cérémonie de clôture animée par Camille Cottin. Comme le veut la règle, un même film ne peut recevoir qu’une seule récompense. Mais il peut y avoir des ex-aequo. Ce soir, ce sont donc au moins 7 films qui seront récompensés. La Palme d’or, le Grand Prix, les prix d’interprétation masculin et féminin, le prix de la mise en scène, le prix du scénario et le prix du jury. Voici toutes les dernières infos…


Jérôme VERMELIN à Cannes

Tout
TF1 Info