Drame au festival Astroworld

10 morts au festival Astroworld : Travis Scott et Drake visés par une plainte de 750 millions de dollars

Jérôme Vermelin
Publié le 17 novembre 2021 à 12h37, mis à jour le 17 novembre 2021 à 12h48
JT Perso

Source : TF1 Info

JUSTICE – Les familles de 125 victimes du concert de Travis Scott viennent de déposer une plainte collective à l’encontre du rappeur, de son collègue Drake et des organisateurs du Festival Astroworld. Ils réclament 750 millions de dollars de dommages et intérêts. Et ce n’est qu’un début.

L’Amérique encore sous le choc, la machine judiciaire est déjà en route suite au mouvement de foule qui a coûté la vie à 10 spectateurs et fait des centaines de blessés lors du concert du rappeur Travis Scott au festival Astroworld, le 5 novembre dernier. Si 36 plaintes ont déjà été déposées depuis le drame, les familles de 125 victimes viennent de s’unir dans une action collective, déposée mardi devant un tribunal de Houston, au Texas.

Le magazine People révèle que ces familles réclament la bagatelle de 750 millions de dollars à Travis Scott, son collègue canadien Drake, qui s’est produit à ses côtés lors du concert en question, et à plusieurs sociétés dont la plateforme AppleMusic, qui diffusait le show en direct, le tourneur LiveNation, la maison de disques Epic Records ou encore Cactus Jack Records, le label de Travis Scott, qui a créé le festival en 2018 sur le site d’un ancien parc d’attractions.

Une deuxième plainte collective à venir

Parmi les familles des 125 plaignants se trouvent celle d’Axel Acosta, 21 ans, l’un des dix spectateurs décédés durant et après la tragédie. "Lorsque Axel s’est évanoui, il a été piétiné par tous ceux qui luttaient eux-mêmes pour ne pas être écrasés", peut-on lire dans la plainte. "Il est resté là sous une marée humaine, mourant, pendant que la musique continuait à être jouée et streamée pendant près de 40 minutes".

Lire aussi

Dans un communiqué adressé à People, l’avocat des familles estime que l’enquête en cours "montrera que Apple Music, Epic Records et de nombreuses entreprises qui ont tiré profit d’Astroworld partageront la responsabilité légale (du drame – NDLR) devant un tribunal, devant un jury du Texas". Il révèle par ailleurs qu’il s’apprête à déposer une autre plainte collective au nom de 100 autres familles de victimes.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info