Drame au festival Astroworld

Drame au festival Astroworld : Travis Scott va rembourser tous les spectateurs et payer les funérailles des victimes

Jérôme Vermelin
Publié le 8 novembre 2021 à 19h37, mis à jour le 8 novembre 2021 à 21h31
JT Perso

Source : TF1 Info

DRAME - Trois jours après le mouvement de foule qui a fait huit morts et des centaines de blessés lors de son concert au Festival Astroworld, à Houston, le rappeur annonce son intention de rembourser l’ensemble des spectateurs et de payer les funérailles des victimes. Un geste qui intervient alors qu’une première plainte vient d’être déposée contre lui.

C’est un premier geste. Le magazine Variety révèle que le rappeur américain Travis Scott a décidé de rembourser l’intégralité des 100.000 tickets vendus pour les deux jours du Festival Astroworld, les 5 et 6 novembre. La moitié l’avaient été pour la soirée au cours de laquelle 8 spectateurs ont trouvé la mort, et des centaines ont été blessés, durant sa performance. 

La deuxième date a bien évidemment été annulée, au lendemain de cette tragédie qui fait la une des médias du monde entier. Variety annonce par ailleurs que le rappeur a décidé d’annuler sa performance au Day N Vegas Festival samedi prochain. D’après ses proches, il serait "trop abattu pour pouvoir se produire".

De son côté le site TMZ avance que Travis Scott aurait l'intention de payer l'intégralité des funérailles des 8 victimes, âgée de 14 à 27 ans. Le rappeur se serait par ailleurs rapproché de l'association BetterHelp, un réseau de spécialistes de la santé mentale, afin d'offrir un suivi thérapeutique à l'ensemble des spectateurs.

Une première plainte déposée contre lui

Samedi, au lendemain de la catastrophe, Travis Scott avait pris la parole sur son compte Instagram. Se disant "absolument dévasté", il avait expliqué "travailler avec la communauté de Houston", sa ville natale, "pour aider les familles dans le besoin".

Ce mea culpa n’a évidemment pas atténué les critiques au sujet de la responsabilité du rappeur qui s’est produit pendant plus de 70 minutes avant que le concert soit définitivement arrêté. 

Ce dimanche, l’un des blessés a déposé plainte contre l’artiste et son collègue canadien Drake, les accusant d’avoir "semé la pagaille". D'autres plaintes pourraient suivre dans les prochains jours.


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info