Le comédien révélé par la série "Beverly Hills 90210" a vécu une violente altercation en pleine rue à Los Angeles.
Il a été agressé par un groupe de bikers qui s'en est pris à lui alors qu'il circulait avec sa fille en voiture.
S'il s'en est sorti indemne, une enquête a été ouverte par la police.

La fin de l'année aura été éprouvante pour Ian Ziering. Le comédien qui incarnait l'inoubliable Steve Sanders dans la série Beverly Hills 90210 a été victime d'une violente agression alors qu'il circulait en voiture à Los Angles, le 31 décembre. Comme le montrent les images impressionnantes dévoilées par TMZ, le comédien de 59 ans a été pris à partie par un groupe de motards. 

"Hier, j'ai vécu un incident alarmant impliquant un groupe d'individus sur des mini-motos. Alors que j'étais coincé dans la circulation, ma voiture a été approchée de manière agressive par l'un de ces motards, ce qui a entraîné une confrontation troublante. Pour tenter d'évaluer les dégâts, je suis sorti de ma voiture. Malheureusement, cette action a dégénéré en une altercation physique", a expliqué Ian Ziering sur Instagram. 

Je suis soulagé d'annoncer que ma fille et moi sommes totalement indemnes.
Ian Ziering

Sur les images, on peut voir en effet le comédien sortir de son véhicule puis se faire frapper par des individus portant des casques. Encerclé par les assaillants, Ian Ziering parvient malgré tout à s'échapper. TMZ rapporte que les agresseurs ont fini par prendre la fuite et que Ian Ziering a pu regagner son véhicule sans blessure apparente.

Mia, sa fille de 12 ans, se trouvait avec lui dans sa voiture au moment des faits. "Je suis soulagé d'annoncer que ma fille et moi sommes totalement indemnes, mais l'incident m'a laissé profondément préoccupé par l'audace croissante de ces groupes qui perturbent la sécurité et la paix publiques", poursuit l'acteur.

"Cette situation met en lumière un problème plus vaste de hooliganisme dans nos rues et la nécessité de réponses efficaces des forces de l’ordre à un tel comportement. (...) J'exhorte les autorités municipales et les forces de l'ordre à prendre des mesures décisives contre une telle anarchie et à fournir les ressources nécessaires pour prévenir de tels événements", a-t-il conclu. La police, qui enquête toujours sur l'incident, n'a procédé à aucune arrestation.


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info