Drame au festival Astroworld

Mouvement de foule meurtrier au festival Astroworld : les victimes âgées de 14 à 27 ans

La rédaction de LCI
Publié le 7 novembre 2021 à 9h40
JT Perso

Source : JT 20h WE

RÉACTIONS - Le festival Astroworld a été endeuillé vendredi soir suite à un mouvement de foule devant la scène. Le maire de Houston, où l'événement était organisé, ainsi que son organisateur, Travis Scott, ont fait part de leur incompréhension quant aux origines de ce drame.

Pour le maire de Houston, c'est l'incompréhension. Interviewé par le New York Times au lendemain de la bousculade mortelle ayant eu lieu au festival Astroworld, organisé dans sa ville, Sylvester Turner affirme que toutes les conditions étaient pourtant réunies pour que l'événement se déroule en toute sécurité.

"Nous avions plus de sécurité là-bas que lors des matchs des World Series", a-t-il déclaré, notant que l'événement avait eu lieu sur la propriété du comté, avec une sécurité organisée par la ville de Houston. Le département de police de Houston a fourni plus de 360 officiers, a-t-il assuré, et ce "en plus des effectifs qui m'ont été rapportés : il y avait 240 ou 250 agents de sécurité privés qui étaient là".

"Nous ne retirons rien de la table"

"Il s'agissait d'un jeune public", s'est ensuite lamenté l'élu. Selon lui, un enfant de 10 ans fait partie des blessés, tandis que les personnes décédées sont âgées de 14 à 27 ans. "Nous examinons toutes les causes potentielles de cet incident ou ce qui a causé les arrêts cardiaques. Nous ne retirons rien de la table", a-t-il ajouté alors que la police de Houston a annoncé l'ouverture d'une enquête pour déterminer les causes de cette tragédie, précisant qu'elle examinait notamment les séquences vidéo de la soirée.

Le maire de la ville, qui connaît bien l'organisateur du festival, le rappeur Travis Scott, a affirmé ne lui avoir encore parlé que par SMS.

Je ne pouvais tout simplement jamais imaginer la gravité de la situation.

Travis Scott, rappeur et organisateur du festival Astroworld

Sur les réseaux sociaux, l'artiste, qui était sur scène au moment du drame, a fait part de toute sa peine. "Je suis complètement dévasté (...) Mes fans comptent vraiment pour moi", déclare-t-il, l'air sombre et préoccupé, alors que certains d'entre eux ont affirmé que le musicien n'avait pas fait assez pour empêcher ce drame. Des vidéos du concert montrent l'artiste faisant une pause pour demander au personnel d'aider les personnes en détresse avant de reprendre le spectacle. "Je ne pouvais tout simplement jamais imaginer la gravité de la situation", justifie Travis Scott.

L'homme de 30 ans travaille désormais avec les autorités afin de les soutenir dans leur enquête sur les circonstances qui ont conduit au drame. "Si vous avez la moindre information, merci de contacter les autorités", lance-t-il à ses fans sur Instagram.

Lire aussi

Au total, près de 50.000 personnes se trouvaient dans la foule pour assister au festival. Vers 21h locales, la foule a commencé à se presser vers le devant de la scène, provoquant un début de panique et de premiers blessés, puis les gens se sont mis à tomber, à perdre conscience, ce qui a généré un mouvement de panique supplémentaire, ont rapporté les autorités dans la nuit de vendredi à samedi.

Le bilan fait état de 8 morts et de centaines de blessés. Samedi après-midi, 13 d'entre eux étaient toujours hospitalisés. Le chef des pompiers de Houston, Samuel Pena, avait fait état de 11 personnes en arrêt cardiaque, lors de déclarations à la presse devant NRG Park, où se tenait l'évènement.

La suite du festival, qui devait se poursuivre samedi, a été annulée. Parmi les autres artistes qui devaient se produire pendant le week-end figuraient les rappeurs Chief Keef et 21 Savage, ainsi que le groupe de rock australien Tame Impala.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info