Tuerie d'Uvalde : 19 enfants abattus dans une école du Texas

Tuerie dans une école au Texas : natif d’Uvalde, Matthew McConaughey appelle à "agir"

Delphine DE FREITAS
Publié le 25 mai 2022 à 12h14
JT Perso

Source : TF1 Info

L’acteur américain s’est fendu d’un puissant message sur les réseaux sociaux après la fusillade qui a coûté la vie à 21 personnes dont 19 enfants.
"C’est une épidémie que nous pouvons contrôler", dit-il des dérives de la libre circulation des armes à feu aux États-Unis.
Lui-même originaire de la ville où s’est déroulé le drame, il a renoncé l’an dernier à briguer le poste de gouverneur du Texas.

C’est une communauté qu’il connaît bien. S’il est aujourd’hui l’une des stars les plus célèbres de Hollywood, Matthew McConaughey restera un kid du Texas. La preuve, il s’y est réinstallé il y a dix ans avec sa femme Camila Alves. Le couple vit à Austin avec ses trois enfants, Levi, 13 ans, Vida, 12 ans et Livingston, 9 ans. Ce dernier aurait pu être en classe avec les jeunes victimes de la fusillade qui a fait 21 morts ce mardi dans une école primaire d’Uvalde. La ville, située tout près de la frontière mexicaine, a vu naître l’acteur américain il y a 52 ans.

Nous devons faire mieux. Des actions doivent être prises pour qu’aucun parent n’ait à vivre ce que les parents à Uvalde et d’autres avant eux ont enduré

Matthew McConaughey

"Une fois encore, nous avons tragiquement prouvé que nous avons échoué à être responsables des droits que nos libertés nous accordent", écrit Matthew McConaughey dans un poignant message posté sur ses réseaux sociaux peu après le drame. "Nous ne pouvons plus souffler encore une fois, trouver des excuses et accepter ces tragiques réalités comme étant le statu quo", poursuit-il, appelant à plusieurs reprises à "agir" pour un meilleur encadrement des armes à feu. Bien que le mot "armes" ne soit jamais employé.

"C’est une épidémie que nous pouvons contrôler, et peu importe de quel côté nous sommes, nous savons tous que nous pouvons faire mieux. Nous devons faire mieux. Des actions doivent être prises pour qu’aucun parent n’ait à vivre ce que les parents à Uvalde et d’autres avant eux ont enduré", insiste-t-il. La tuerie texane en rappelle une autre, celle de l’école de Sandy Hook dans laquelle 26 personnes, dont des enfants de 6 et 7 ans, avaient été abattus il y a dix ans.

Bannissons les armes d’assaut pour les civils. La question ne se pose pas

Matthew McConaughey en 2018

Très investi dans la vie associative au Texas, Matthew McConaughey soutient le deuxième amendement de la Constitution américaine qui donne le droit individuel à la population de posséder des armes à feu. Il milite cependant depuis plusieurs années pour un renforcement des lois de contrôle. Lors d’une manifestation à Austin en 2018, il rappelait avoir "grandi en chassant" comme beaucoup de Texans. Cité par People, il invitait les possesseurs d’armes à feu responsables à s'unir pour "aider à guérir notre pays". 

"Bannissons les armes d’assaut pour les civils. La question ne se pose pas", avait-il déclaré. Il souhaitait aussi que les vérifications d’usage avant achat soient renforcées. Ce mardi, le président Joe Biden a à son tour imploré les députés et sénateurs américains à "transformer cette douleur en action", dénonçant "ceux qui empêchent ou repoussent ou bloquent des lois de bon sens sur les armes à feu".

 Matthew McConaughey conclut sa prise de parole ce mardi en s’adressant aux parents des victimes d’Uvalde. "À tous ceux qui ont déposé leur être aimé aujourd’hui sans savoir que ce serait un adieu, aucun mot ne peut comprendre ou guérir votre perte. Mais si les prières peuvent apporter du réconfort, nous continuerons à prier", insiste-t-il. Dans les commentaires, les internautes étaient nombreux à lui demander de se présenter à l’élection de gouverneur du Texas de novembre pour déloger le républicain Greg Abott. Après avoir évoqué son envie, il y a deux ans, l'acteur oscarisé avait finalement renoncé un mois avant la clôture du dépôt des candidatures en décembre.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info