Drame au festival Astroworld

Bousculade au Festival Astroworld : un garçon de 9 ans entre la vie et la mort

Jérôme Vermelin
Publié le 9 novembre 2021 à 11h48
JT Perso

Source : TF1 Info

DRAME - Le jeune Ezra Blount était assis sur les épaules de son père lors du concert du rappeur Travis Scott au Festival Astroworld, où 8 personnes ont trouvé la mort vendredi dernier. Hospitalisé depuis à Houston, il est toujours dans le coma, rapportent les médias américains.

C’est un drame qui pourrait alourdir le terrible bilan du mouvement de foule qui a déjà fait huit morts, et des centaines de blessés, lors du concert du rappeur Travis Scott au Festival Astroworld à Houston, le 5 novembre dernier. Ezra Blount, 9 ans, était assis sur les épaules de son père Treston lorsque ce dernier a perdu connaissance sous la pression de la foule, entraînant son fils dans sa chute. 

Lorsqu’il a retrouvé ses esprits, l’enfant avait déjà été transporté à l’hôpital où il a été admis sans que les médecins soient en mesure de l’identifier dans un premier temps. D’après la famille d’Ezra, interrogée par la chaîne locale ABC13, le petit garçon souffre d’une hémorragie cérébrale et plusieurs de ses organes vitaux seraient atteints. 

Toujours sur ABC13, le grand-père du petit garçon, a expliqué qu’Ezra vivait avec sa mère à Dallas et que son père l’avait emmené au festival Astroworld pour passer du temps avec lui.

Ces dernières heures, les médias américains ont dévoilé le nom et l’âge des huit spectateurs pendant la performance de Travis Scott. Le plus jeune, John Hilgert, était âgé de 14 ans. Le plus âgé, Danish Baig, avait 27 ans. Il est décédé en protégeant sa fiancée de la foule. Des centaines d'autres spectateurs, dont de nombreux mineurs, sont actuellement hospitalisés à Houston.

Dimanche soir, une première plainte a été déposée contre Travis Scott et les organisateurs du concert. Lundi, le rappeur a annoncé son intention de rembourser l’ensemble des 100.000 billets vendus pour les deux jours de concerts, mais aussi de financer de sa poche les funérailles des victimes.


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info