L'Ukraine a remporté samedi à Turin (Italie) le concours Eurovision de la chanson, devançant le Royaume-Uni et l'Espagne.
Un plébiscite populaire qu'elle doit au titre que le groupe a défendu, mêlant hip-hop et musique traditionnelle.

Leur chanson est quasiment devenue un hymne. Avant d'être sacrée à l'Eurovision samedi soir à Turin en récoltant un nombre de voix historiques, "Stefania" de Kalush Orchestra avait été écrite comme un hommage à la mère du leader du groupe, Oleg Psiuk. Celle-ci n'avait d'ailleurs jamais entendu cette déclaration d'amour en musique avant que le groupe ne participe à l'émission ukrainienne de sélection au concours de chant européen.

Dans ce titre, mêlant hip-hop et musique traditionnelle ukrainienne, l'artiste originaire des Carpates chante notamment : "Le champ fleurit, mais ses cheveux deviennent gris (...) / Je retrouverai toujours mon chemin vers la maison même si toutes les routes sont détruites". Ou encore : "Elle ne me réveillerait pas, même si dehors l'orage grondait, ou si avec mamie, elles se disputaient / Elle me fait plus confiance qu'à n'importe qui". 

Les gens l'interprètent désormais comme si l'Ukraine était ma mère"
Oleg Psiuk, de Kalush Orchestra

Ces paroles, pourtant imaginées bien avant le début du conflit, ont pris plus de sens encore avec l'invasion russe de l'Ukraine, le 24 février. "Avec la guerre, la chanson s'est faite plus nuancée encore parce que beaucoup de gens l'interprètent désormais comme si l'Ukraine était ma mère", expliquait Oleg Psiuk au magazine britannique NME. "C'est pour cette raison que ce titre est devenu si proche du peuple ukrainien, et qu'elle est dans le cœur des Ukrainiens", se réjouit le leader du groupe.

 Pour accompagner la mise en ligne du clip de la chanson sur son compte YouTube, Kalush Orchestra signe un petit texte d'introduction : "Bien qu'il n'y ait pas un mot sur la guerre dans la chanson, beaucoup de gens ont commencé à associer la chanson à la mère Ukraine, écrivent les vainqueurs de l'Eurovision 2022. D'ailleurs, la société a commencé à le considérer comme l'hymne de notre guerre ! Mais si 'Stefania' est désormais l'hymne de notre guerre, j'aimerais qu'elle devienne l'hymne de notre victoire", conclut-il. 

Les musiciens ont saisi chaque occasion qui leur était donnée pour encourager les internautes à partager des informations sur la guerre, afin de faire pression sur Moscou. Juste après leur victoire, Kalush Orchestra n'a pas manqué d'appeler à "aider l'Ukraine et Marioupol!".  "Aidez Azоvstal", a lancé sur scène le chanteur, en référence à l'usine-forteresse où une poignée de soldats ukrainiens tient tête à l'armée russe. 

"Cette victoire est très importante pour l'Ukraine, surtout cette année. Nous vous remercions du fond du cœur. Gloire à l'Ukraine!", a conclu le MC au bonnet rose alors que les messages politiques sont généralement proscrits à l'Eurovision. Les organisateurs ont fait savoir que l'Ukraine ne serait pas disqualifiée pour ces propos.


E.B

Tout
TF1 Info