Eurovision 2024 : la chanson "October Rain" dérange, Israël menace de se retirer du concours

Publié le 26 février 2024 à 13h20

Source : TF1 Info

Jugée trop politique, la chanson de la candidate israélienne Eden Golan pourrait être retoquée par les organisateurs de l'Eurovision.
Même si le règlement le permet, la délégation de l'État hébreu refuse d'en changer et menace donc de ne pas participer.
Ce week-end, le président israélien Isaac Herzog s'est mêlé du dossier, appelant les différents partis à un dialogue "intelligent".

Israël à l’Eurovision 2024 ? Ça se complique. En fin de semaine dernière, l’Union européenne de Radioffusion (UER), l’organisme qui organise le célèbre concours, laissait entendre qu’elle pourrait refuser la chanson de la candidate Eden Golan en raison de son caractère "politique". Son titre ? "October Rain", une référence semble-t-il à l’attaque du Hamas du 7 octobre.  Alors que le ministre israélien de la Culture Miki Zohar s’était offusqué d’une telle hypothèse, la chaîne KAN a fait savoir qu’elle n’avait "pas l’intention de remplacer" la chanson comme le propose le règlement. "Si elle n'est pas approuvée par l'UER, Israël ne pourra pas participer au concours", a-t-elle même menacé.

De quoi parle la chanson exactement ?

L’affaire est encore montée d’un cran ce dimanche 25 février. Lors d’une conférence à Jérusalem, le président israélien Isaac Herzog a plaidé pour un dialogue "intelligent" entre l'UER et la KAN afin de permettre la participation de son pays à ce concours vu par "des centaines de millions de personnes".

Politique ou pas politique ? Si "October Rain" n’a pas encore été diffusée, la chaîne KAN en a dévoilé une partie des paroles au cours du week-end. "Dansant dans l'orage / Nous n'avons rien à cacher", chante Eden Golan. "Ramène-moi à la maison / Et laisse le monde derrière / Et je te promets que ça n'arrivera plus jamais / Je suis toujours mouillée par cette pluie d'octobre / Pluie d'octobre".

Alors que l’UER réserve encore sa décision, cette polémique intervient après plusieurs appels au boycott d’Israël, émanant de nombreux artistes scandinaves, dénonçant les agissements de Tel Aviv à Gaza ces derniers mois. Patron de l’organisation, l’Irlandais Noël Curran avait défendu la présence de l'État hébreu, estimant que le cas était différent de celui de la Russie, évincée aux premières heures de la guerre en Ukraine.

La finale de l’édition 2024 se déroulera à Malmö, en Suède, pays hôte, suite à la victoire de la chanteuse Loreen l’an dernier. La France sera représentée par Slimane, l’ancien gagnant de "The Voice" dont la chanson "Mon amour" figure dans le top 10 des bookmakers du concours. C’est pour l’instant le duo ukrainien Alyona Alyona et Jerry Heil qui arrive en tête avec son titre "Teresa & Maria".


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info