Où est passée Kate Middleton ? Kensington Palace balaie les théories du complot et donne de ses nouvelles

Publié le 29 février 2024 à 20h04, mis à jour le 1 mars 2024 à 11h31

Source : Bonjour !

L'épouse du prince William a subi une opération chirurgicale le 16 janvier dernier dans une clinique privée de Londres.
Au repos forcé depuis, elle n'a pas fait la moindre apparition publique, nourrissant les rumeurs les plus folles.
Ce jeudi, Kensington Palace a décidé de faire une mise au point, sans toutefois confirmer la date de son retour aux affaires.

Trop, c’est trop. Si le roi Charles III a décidé de jouer la carte de la transparence au sujet de son cancer, le flou qui entoure la santé de Kate Middleton, 42 ans, alimente les rumeurs les plus folles outre-Manche. Face à leur accumulation ces dernières heures, la famille royale a décidé de remettre pendules à l’heure, ce jeudi 29 février.

"Nous avons clairement indiqué en janvier le calendrier du rétablissement de la princesse et nous ne fournirons que des mises à jour significatives. Cette ligne officielle n’a pas bougé", annonce un porte-parole de Kensington Palace dans un communiqué. "Elle va bien", conclut-il après avoir déjà démenti qu’elle ne souffrait pas d’un cancer.

Aucune photo depuis son opération

Le 17 janvier dernier, Kensington Palace annonçait que l’épouse du prince William avait été admise la veille à la London Clinic "pour une intervention chirurgicale programmée". Dans un communiqué, on pouvait lire que l’opération s’était "déroulée avec succès" et qu’il était prévu qu’elle reste hospitalisée entre 10 et 14 jours en vue d’une reprise de ses activités officielles le 31 mars, avant Pâques.

Depuis, Kate Middleton a quitté l’établissement et poursuit sa convalescence à son domicile de Windsor. Mais elle n’a pas effectué la moindre apparition, pas même sur une photo volée par les tabloïds, nourrissant de multiples spéculations. Le 1er février, un talk-show espagnol a ainsi prétendu qu’elle avait été placée en coma artificiel suite à des complications liées à son opération et que ses jours étaient comptés.

"C’est fondamentalement et totalement inventé", avait réagi une source royale auprès du Times. Qu’à cela ne tienne ! Sur les réseaux sociaux, les "kathéoristes", le nom donné aux adeptes des théories du complot, s’en donnent à cœur joie. Certains affirment qu’elle n’a jamais quitté la London Clinic, d’autres qu’elle aurait donné un rein au roi Charles III ou encore qu’elle aurait subi une lourde opération chirurgie esthétique.

Le week-end dernier, les rumeurs sont reparties de plus belles lorsque le prince William a renoncé au dernier moment à assister à une cérémonie en mémoire de son parrain, le roi Constantin de Grèce, au château de Windsor, pour "une raison personnelle". Interrogé par les médias britanniques, le Palais a refusé de donner plus de détails... mais s'est empressé de souligner que le désistement de l'héritier de la Couronne n’avait rien à voir avec la santé de son épouse.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info