Alors que la Poste britannique a dévoilé les premiers timbres à son effigie, le roi d’Angleterre prépare son couronnement avec attention.
"The Sun" rapporte qu’il fera une croix sur son traditionnel séjour dans les Alpes autrichiennes cette année.
Son tout premier déplacement officiel pourrait être réservé à la France le mois prochain.

Les séances photos au bord des pistes se comptent par dizaines. L’an dernier encore, celui qui n’était que le prince Charles s’était offert une escapade plus discrète dans les Alpes suisses où il avait chaussé ses skis. Même à 73 ans. Mais en 2023, la station de Klosters ne verra pas le nouveau roi d’Angleterre tenter un remake des Bronzés. Un fait rare en près de 45 ans, après de nombreuses visites, notamment accompagné de ses fils William et Harry. D’après The Sun, le souverain restera bien au chaud dans son palais alors qu’approche son couronnement. 

Klosters, une station symbolique

Klosters, c’est un petit village accueillant qui a une signification particulière pour Charles III. Il le découvre la première fois en 1978 auprès de Lady Spencer, la sœur aînée de Diana, qu'il courtise alors. Dix ans plus tard, le prince échappe de peu à la mort dans une avalanche qui tue l’un de ses amis. Le drame est longuement détaillé dans un épisode de The Crown, s’intéressant à l’angoisse de la princesse Diana et de la compagne enceinte du défunt. Le Telegraph rappelle que c’est là qu’il a appris à ses fils à skier, là aussi qu’il a appris la mort de sa grand-mère, la reine mère en 2002.

Les princes Harry et William avec leur père, désormais Charles III, lors d'un séjour au ski à Klosters, en Suisse, le 31 mars 2005.
Les princes Harry et William avec leur père, désormais Charles III, lors d'un séjour au ski à Klosters, en Suisse, le 31 mars 2005. - AFP

The Sun avance deux explications à cette tradition avortée, pratique d’abord. Ne pas skier, c’est limiter le risque de se casser quelque chose. Et de recevoir officiellement sa couronne en Mondiovision avec un membre plâtré le 6 mai. C’est aussi limiter les dépenses alors que le Royaume-Uni traverse sa plus grave crise économique depuis les années Thatcher avec la multiplication de grèves et de manifestations sans précédent. Depuis son accession au trône le 8 septembre, Charles III a fait le tour de ses territoires sans jamais quitter les frontières britanniques. Alors pour une première sortie à l’étranger, priorité est donné à des visites très officielles.

La presse britannique évoque des déplacements en France et en Allemagne dès le mois prochain. Buckingham n’a pour l’instant rien confirmé. Seule certitude, le roi Charles III sera bien présent sur les timbres outre-Manche dès le 4 avril prochain. Les exemplaires, légèrement violets, ont été rendus publics ce mercredi 8 février par le Royal Mail. Le portrait est le même que celui que les Britanniques retrouveront bientôt sur leurs pièces. Il s’agit du tout premier changement postal depuis l’accession au trône d’Elizabeth II en 1952.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info