Charles III transmet au prince Edward le titre de duc d’Édimbourg, longtemps détenu par leur père

Publié le 10 mars 2023 à 13h07

Source : JT 20h WE

Le roi d’Angleterre a profité du 59e anniversaire de son frère cadet pour lui faire un cadeau à peu de frais.
Le comte de Wessex sera désormais connu sous le nom de duc d’Édimbourg.
Une décision qui correspond à la volonté d’Elizabeth II et du prince Philip.

Il fêtera ses 60 ans l’an prochain. Mais c’est bien son 59e anniversaire qui restera en mémoire. Le prince Edward s’est vu transmettre ce vendredi 10 mars le titre de duc d’Édimbourg par son frère aîné Charles III, qui en avait lui-même hérité à la mort de leur père en avril 2021. L’annonce a été faite par Buckingham Palace dans un communiqué qui revient sur l’histoire de ce duché, créé une troisième fois dans l’Histoire en 1947 avant le mariage du prince Philip à celle qui n’était encore que la princesse Elizabeth II.

La future souveraine a d’ailleurs porté le titre de duchesse d’Édimbourg avant son accession au trône le 6 février 1952. C’est désormais ainsi qu'il faudra désigner Sophie, l’épouse du prince Edward et ancienne comtesse de Wessex. James, leur fils cadet de 15 ans qui était jusqu’alors Vicomte Severn, est le nouveau comte de Wessex. Sa sœur aînée restera connue sous le nom de Lady Louise Windsor. "Les nouveaux duc et duchesse d’Édimbourg sont fiers de continuer l’héritage du prince Philip dans la promotion des opportunités pour les jeunes gens de toutes les origines afin de leur permettre d’atteindre leur plein potentiel", déclarent-t-ils dans la communication du palais.

Avant Sophie, Elizabeth II aussi avait été duchesse d'Edimbourg

En 1956, l’époux d’Elizabeth II avait créé le Duke of Edinburgh Award – un programme destiné aux 14-24 ans pour les inciter à aider leur communauté ou à se dépasser eux-mêmes dans divers domaines. Son succès ne se dément pas malgré les années. Entre avril 2021 et mars 2022, près de 486.000 jeunes Britanniques y ont pris part. Edward marchera dans ses traces et ne se séparera de l’appellation de duc d’Edimbourg qu’à sa mort. Les médias britanniques rapportent que cette succession respecte la volonté de ses défunts parents. Sophie racontait au Telegraph que Philip les en avait informés deux jours après leurs fiançailles en 1999.

Edward avançait alors que le titre aurait dû revenir "théoriquement" à son aîné Andrew, désormais au ban de la famille royale. Contrairement au titre de prince de Galles désormais entre les mains de William, celui de duc d’Édimbourg ne s’accompagne d’aucune terre ni aucun revenu. Son nouveau propriétaire l’étrennera dès ce vendredi à l’occasion d’une visite dans la capitale écossaise. 


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info