"Fear The Walking Dead" saison 2 épisode 1 : gare au naufrage !

Jérôme Vermelin
Publié le 16 avril 2016 à 9h31
"Fear The Walking Dead" saison 2 épisode 1 : gare au naufrage !

ATTENTION SPOILER – Une semaine après le final renversant de la saison 6 de "The Walking Dead", la chaîne AMC lançait la deuxième saison du spin-off, "Fear The Walking Dead". En découvrant le premier épisode, "Monster", on se dit que les scénaristes vont devoir faire très fort pour se mettre au niveau de l’original.

La pénurie de zombies ? Ce n’est pas pour demain. A peine la saison 2 de Fear The Walking Dead a-t-elle débuté que la chaîne AMC vient de commander la troisième, en dépit d’un démarrage largement inférieur à celui de la première. Reste qu’avec plus de 6 millions de téléspectateurs en moyenne l’an dernier, des acteurs convaincants et une tonalité plutôt originale, lorgnant sur le drame familial, ce spin-off a plutôt convaincu.

Là où The Walking Dead s’amuse à jouer avec les flashbacks, la saison 2 de "Fear" reprend les choses là où on les avait laissé. Les personnages, retranchés dans la maison en bord de mer de l’ombrageux Strand, embarquent en catastrophe dans son yacht. Encore sous le choc de la mort de sa mère, abattue par son père, Chris insiste pour partir avec la dépouille, au péril de sa propre vie…

Nick, comme un poisson dans l'eau

A bord, la vie s’organise, tant bien que mal. Et comme lors de la saison 1, les scénaristes privilégient le drame intime à l’horreur pure. Du moins pour le moment. Le couple formé par Travis et Madison survivra-t-il à l’apocalypse ? Leur dynamique, en tout cas, semble avoir évolué, la mère de famille se révélant depuis le début plus courageuse, plus déterminée que son compagnon.

Nick (Frank Dillane), le junkie de la saison 1, comme un poisson dans l'eau au royaume des walkers.

Chris, de son côté, pardonnera-t-il jamais à son père la mort de sa mère ? Le jeune homme, qui s’était rapproché d’Alicia, la fille de Madison, durant la saison 1, semble ici au bord du gouffre. Après avoir sauté en mer, prétendument pour faire trempette, il devra son salut à Nick, le junkie qui, lui, semble être comme dans un poisson dans l’eau dans ce nouveau monde cauchemardesque.

Strand, un Gouverneur en haute mer ?

Ce premier épisode pose clairement les bases d’une saison longue, 15 épisodes au total, où l’enjeu pour les scénaristes sera avant tout de surprendre les fans. Fear the Walking Dead a la chance de s’affranchir totalement des comics, puisqu’il s’agit d’une création originale. Comme la première, cette nouvelle saison semble également jouer avec les codes de la série principale. Ici, par exemple, on sent que Strand a de la graine de Gouverneur en lui. Et que tôt ou tard, un vrai leader, "à la Rick Grimes", devra bien émerger.

De même on s’interroge sur les fameux survivants avec lesquels Alicia communique par radio. Sont-ils des alliés potentiels ? Ou bien un gang violent à la manière des Wolves ou des Sauveurs ? On attend également de découvrir comment la série va faire la jonction avec la websérie Flight 462, dont l’un des personnages devrait devenir un héros récurrent.

Des promesses à tenir, sinon...

Après le final hyperviolent de la saison 6 de The Walking Dead, et l’attente déjà folle autour de la suivante, son spin-off va devoir de toute façon faire fort pour se mettre au niveau et tenir en haleine. Avouons que ce premier épisode, un peu fade, nous laisse sur notre faim, en dépit d'une chouette scène d'action aquatique.

Reste que tous les ingrédients sont réunis, entre des personnages qui ne demandent qu’à exploser, en bien ou en mal, et un cadre claustrophobique à souhait, pour que la suite soit savoureuse, sinon bien saignante. Dans le cas contraire, la croisière risque d'être longue, très longue...

A LIRE AUSSI >>  The Walking Dead saison 6 épisode 16  : les fans hystériques !  


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info