Festival de Cannes 2022 : films, stars et paillettes sur la Croisette

Cannes 2022 : le réalisateur ukrainien Sergei Loznitsa juge le boycott des artistes russes "grotesque"

Jérôme Vermelin
Publié le 25 mai 2022 à 8h16
JT Perso

Source : TF1 Info

Le réalisateur de "Donbass" n’est pas d’accord avec ses compatriotes qui refusent toute forme de présence russe à Cannes.
La semaine dernière, certains s’étaient émus de la venue sur la Croisette du cinéaste Kirill Serebrennikov.

Sergei Loznitsa à contre-courant ? Alors que plusieurs personnalités du cinéma ukrainien ont appelé sur la Croisette au boycott total des artistes russes, le réalisateur de Donbass a jugé mardi dans un entretien accordé à l’AFP que "décider qui sont les bons et les mauvais est grotesque".

"Cette attitude est inhumaine. Comment définissez-vous le concept de Russe ? Êtes-vous Russe en raison de votre passeport, de votre citoyenneté ? De votre ethnie ? C'est une pente glissante", a estimé le cinéaste venu présenter The Natural History of Destruction, un documentaire sur la destruction des villes allemandes par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale.

"Je suis fermement convaincu qu'on doit juger les gens sur leurs déclarations, leurs actions individuelles et non en fonction de leurs passeports. Chaque cas individuel doit être jugé sur ses propres mérites", a-t-il encore déclaré.

La semaine dernière, lors d’une conférence de presse sur la Croisette, un panel de représentants du cinéma ukrainien a déploré la présence en compétition du réalisateur russe Kirill Serebrennikov, estimant qu’il avait bénéficié de financements publics par le passé, quand bien même il est dans le viseur du Kremlin, notamment pour ses positions pro-LGBT. 

"Êtes-vous prêts à effacer Tchekhov, Dostoïevski, Tolstoï et d'autres génies russes ?", a réagi le cinéaste tout en disant "comprendre" ces Ukrainiens. "Pour eux, c'est même difficile d'entendre la langue russe. Je comprends très bien ça (...) Mais couper tout ce qui est Russe serait une grande erreur et je suis heureux que le Festival de Cannes ait choisi la bonne solution."


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info