L’ex-représentant de la France à l’Eurovision multiplie les apparitions spectaculaires durant ce Festival de Cannes.
Lundi soir, il portait une tenue en jean du créateur britannique Eden Tan dont la traîne provenait d’un immense rouleau de tissu.
Une idée de Nikita Vlassenko, le jeune styliste ukrainien auquel le chanteur a confié son look en 2022.

Bilal Hassani, icône mode ultime ? Sur la Croisette pour défendre ses débuts d'acteur dans Les Reines du Drame, l'histoire d'un youtubeur obsédé par une pop star, le chanteur entend marquer les esprits à chacune de ses apparitions. Après un look de diva gothique détonnant sur les marches de The Substance, le jeune artiste a fait encore plus fort sur le tapis rouge de The Apprentice

Sa tenue ? Un ensemble en jean du créateur britannique Eden Tan dont la longue traîne découlait d’un immense rouleau de tissu porté par le styliste Nikita Vlassenko. Vous aimez ?

Bilal Hassani et le styliste Nikita Vlassenko le 20 mai sur les marches...
Bilal Hassani et le styliste Nikita Vlassenko le 20 mai sur les marches... - AFP
Pas très pratique... Mais trop stylé, n'est-ce pas ?
Pas très pratique... Mais trop stylé, n'est-ce pas ? - AFP
Où Bilal a-t-il stocker tout ce tissu durant la séance ? Mystère...
Où Bilal a-t-il stocker tout ce tissu durant la séance ? Mystère... - AFP

Bilal Hassani et Nikita Vlassenko n’en sont pas à leur première collaboration. Depuis deux ans déjà, l’ancien représentant de la France à l’Eurovision a confié à ce styliste novateur le soin de lui concevoir un look unique. En 2022 déjà, c'est dans une robe Margiela construite dans le buste d’un mannequin Stockmann évidé qu'il avait grimpé les marches de Cannes.

L’an dernier, son acolyte lui en avait concocté un encore plus surprenant : une robe en hommage à la dernière collection d’Alexandrer McQueen et une coiffure à plume qui avait surpris tous les photographes…

Bilal sur les marches de Cannes 2023
Bilal sur les marches de Cannes 2023 - AFP

Né en Ukraine, Nikita Vlassenko a grandi en Allemagne avant de s’installer à Paris à l’âge de 18 ans. Après avoir étudié à l’ESSEC et à l’Institut Français de la Mode (IFM), il travaille pour le magazine Antidote avant de se lancer en indépendant en 2021. Sa première cliente célèbre ? Une certaine Lena Situations qu’il habille pour le MET Gala dans une robe Markarian. Le chanteur Eddy de Pretto l’a lui aussi chargé de travailler son image.

Avec Bilal Hassani, le jeune styliste semble avoir trouvé la muse idéale pour développer ses idées. "C’est un personnage clivant en France avec un univers mode à créer", explique-t-il sur le site de l’IFM. "C’est aussi personne la plus professionnelle que je connaisse. La seule fois où il m’en a voulu, c’est quand je lui ai fait porter un faux crâne avec une robe Iris Van Herpen !"


Jérôme VERMELIN à Cannes

Tout
TF1 Info