L’ancienne partenaire de Beyoncé dans le groupe Destiny’s Child a connu une montée des marches mouvementée ce mardi 22 mai.
Son échange tendu avec une jeune femme chargée de la sécurité a été capturé par les photographes et les badauds.
De quoi laisser libre cours à toutes les hypothèses.

Dans sa story Instagram, elle assure s’être "amusée à Cannes". C’était oublier l’incident mineur qui a quelque peu gâché sa montée des marches. Invitée à la projection du film de Christophe Honoré Marcello Mio mardi 22 mai, la chanteuse américaine Kelly Rowland ne s’est pas fait prier pour poser devant les photographes. La séquence a été immortalisée par des fans qui, de l’autre côté du trottoir, n'imaginaient sans doute pas ce qui allait arriver.

Arrivée à mi-parcours sur les marches, Kelly Rowland se retourne et continue ses saluts à la foule et aux objectifs. Dans son dos, une femme travaillant pour la sécurité du festival la suit de près pour s’assurer de fluidifier le trafic sur le tapis rouge et lui demande d’avancer. Elle marche sur la robe de la chanteuse de 43 ans, cette dernière lui sourit et semble lui dire que tout va bien. Puis le ton monte rapidement et la star s’agace, allant jusqu’à pointer du doigt son interlocutrice à plusieurs reprises. "Ne me parlez pas comme ça !", peut-on lire sur ses lèvres. Sans que l’on sache exactement ce qui a bien pu déclencher sa colère.

Contactées par Page Six, les équipes de Kelly Rowland n’ont pas réagi dans l’immédiat. La première hypothèse qui nous vient en tête, c’est que l'agent de sécurité n’a peut-être pas reconnu la star des Destiny’s Child, qui arborait un nouveau carré blond platine. Elle lui a sans doute demandé de se presser un peu trop fermement au goût de celle qui chantait quoi déjà ? Ah oui, "say my name, say my name…"


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info