Du 14 au 25 mai, notre envoyé spécial sur la Croisette vous résume les temps forts du 77ᵉ Festival de Cannes.
Ce lundi, Catherine Deneuve est venue présenter "Marcello Mio" de Christophe Honoré en compagnie de sa fille Chiara Mastroianni.
Un peu plus tôt, la flamme olympique s'était invitée sur le tapis rouge tout comme un fan de Donald Trump, au lendemain de la projo de "The Apprentice".

Réunion de famille sur le tapis rouge. La Croisette a découvert mardi Marcello Mio, le nouveau film de Christophe Honoré en lice pour la Palme d’or. Une comédie douce-mère où la réalité se mêle à la fiction puisque Chiara Mastroianni joue son propre rôle. À un détail près : elle se réveille un matin persuadée qu’elle est son père Marcello ! Ce qui va laisser perplexe sa célèbre maman, Catherine Deneuve, mais aussi ses proches comme Benjamin Biolay, Melvil Poupaud, Nicole Garcia ou encore Fabrice Luchini. Le début d’un road trip des toits de Paris à la côte italienne qui ne manque pas de charme. Tout ce petit monde s’était donné rendez-vous sur le tapis, regardez… 

Cannes 2024 : Catherine Deneuve et l'équipe de "Marcello Mio" sur les marchesSource : TF1 Info

"Parthenope" : un amour de sirène

L’Italie toujours avec ce nouveau film de Paolo Sorrentino en compétition pour la Palme. Fidèle de la Croisette, le réalisateur de La Grande Bellezza nous embarque au Sud, à Capri où la jeune Parthénope est née dans la mer, par une douce journée de l’année 1950. Un prénom de sirène pour une beauté qui fait tourner toutes les têtes. Un drame terrible va mettre un terme à l’insouciance de ses 20 ans. Et lancer l’héroïne dans un parcours initiatique ponctué de rencontres surprenantes. D’une folle sensualité, la mise en scène de Sorrentino est magnifiée par la photogénie de la comédienne Celesta Della Porta dont il s’agit de la première apparition à l’écran. Et sans doute pas la dernière.

Festival de Cannes

La flamme est passée par là

Elle aussi elle vient du Sud. Après avoir transité par Marseille, la flamme olympique a fait un détour par la Croisette à deux mois de l’ouverture des Jeux à Paris. Elle a été acheminée en haut des marches par les champions paralympiques Arnaud Assoumani, Alexis Hanquinquant, Nélia Barbosa et Marie Patouillet. Alors que les invités ont pu découvrir Olympiques! La France des Jeux de Mickaël Gamrasni, un documentaire narré par Marion Cotillard, le chef de la délégation française Tony Estanguet a annoncé que ces JO 2024 allaient faire l’objet d’une série documentaire filmée par les frères Jules et Gédéon Naudet.

Cannes 2024 : la flamme olympique a monté les marchesSource : TF1 Info

Rasoulof viendra bien à Cannes

L'incertitude planait sur la venue Mohammard Rasoulof pour présenter Les graines du figuier sauvage vendredi. Après avoir fui son pays suite à sa condamnation à cinq ans de prison, le cinéaste iranien sera bien sur la Croisette. C'est le délégué général Thierry Frémaux qui l'a annoncé lui-même ce mardi à l'AFP. "Nous n'avons jamais cessé de rester en contact et nous sommes particulièrement touchés de l’accueillir ici en cinéaste avec son film", a-t-il déclaré. "Notre joie sera celle de tous les festivaliers et de tous les Iraniens épris de liberté".

Le cinéaste iranien Mohammad Rasoulof présentera son nouveau film à Cannes vendredi
Le cinéaste iranien Mohammad Rasoulof présentera son nouveau film à Cannes vendredi - AFP

"The Apprentice" agace déjà Trump

À peine présenté à Cannes lundi, The Apprentice est dans le viseur de l'équipe de campagne de Donald Trump. Dans un communiqué adressé à Variety, le porte-parole de l'ancien président dénonce "une pure fiction qui sensationnaliste des mensonges" et une "ingérence des élites hollywoodiennes qui savent que le président Trump reprendra la Maison-Blanche et battra leur candidat". Interrogé par TF1info, le cinéaste Ali Abbasi se défend d'avoir voulu réaliser "un film à charge" et sa volonté de "dépeindre un système de pouvoir". Hasard ou pas ? Mardi soir, une invitée a monté les marches avec une casquette "Make America Great Again".

Une supportrice de Donald Trump, le 21 mai sur les marches de Cannes.
Une supportrice de Donald Trump, le 21 mai sur les marches de Cannes. - AFP

Le look du jour

C'est un passage obligé pour chaque Miss France. Et Eve Gilles était au rendez-vous ce mardi pour la présentation de Marcello Mio. La jeune femme portrait une grande robe de princesse rose fuchsia en satin à longue traîne. ll s'agit d'une création de Stéphane Rolland, issue de sa collection Haute Couture 2020. Vous aimez ?

Eve Gilles dans une robe de Stéphane Rolland, le 21 mai à Cannes
Eve Gilles dans une robe de Stéphane Rolland, le 21 mai à Cannes - AFP

On se rapproche (déjà) de la fin de la compétition. Ce mercredi, Grand Tour du Portugais Miguel Gomes et Motel Destino du Brésilien Karim Ainouz tenteront de déjouer les pronostics qui font déjà de Jacques Audiard un favori en puissance avec Emilia Perez. Mais la montée des marches qui va attirer tous les regards, c'est celle du plus gros budget français de l'année, Le Comte de Monte-Cristo de Matthieu Delaporte et Alexandre De La Patellière d'après le roman d'Alexandre Dumas, présenté hors-compétition. Sa vedette Pierre Niney mais aussi Anaïs Demoustiers, Bastien Bouillon ou encore Laurent Lafitte ont rendez-vous sur le tapis rouge. Et ils devraient attirer du beau monde.


Jérôme VERMELIN à Cannes

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info