Fête de la musique à Lille : petit volume, grosse déception

par Kattalin CAUBET
Publié le 21 juin 2022 à 13h23

Source : TF1 Info

La fête de la musique fait son grand retour après deux ans de restrictions à cause de la pandémie.
La mairie de Lille a annoncé l’interdiction des sons amplifiés en extérieur, et d'autres restrictions pour cette soirée spéciale.
La municipalité souhaite mettre en avant les pratiques en amateur, et surtout éviter les débordements.

Les Lillois qui rêvaient de se promener dans les rues au son des DJ et des enceintes ce mardi 21 juin pour la fête de la musique risquent d’être déçus. La municipalité a en effet annoncé qu’il y aurait des limites, au désespoir de certains Lillois.

Cette année, pour pouvoir se produire dans les rues de la ville du Nord, il faudra chanter sans micro, jouer sans amplificateur et mixer sans table de mixage. Aucune enceinte ne sera autorisée en extérieur, elles seront seulement tolérées à l’intérieur des cafés, bars et restaurant. Afin de "donner la part belle aux pratiques amateurs, seules les musiques acoustiques seront autorisées sur la voie publique", précise la municipalité

Mais avant tout, la mairie souhaite éviter "les allures de rave party" des années précédentes en limitant toute sorte de débordement. D’autres mesures ont donc été mises en place. Les bars, cafés et restaurants pourront rester ouvert jusqu’à 2 h du matin et fermer leurs terrasses à minuit, contre 23h d’habitude. Néanmoins, ils seront dans l’interdiction d’étendre leur terrasse. 

Une décision qui fait des déçus

Les habitants qui réclament "une vraie fête de la musique 2022" ont lancé une pétition en ligne, qui a dépassé les 1000 signatures ce mardi. "Après la période Covid, la culture prend encore un nouveau coup sur la tête", écrit son auteur. "Finis les groupes amateurs qui attendaient ce jour avec impatience pour diffuser leur art en toute liberté. Fini le public errant de groupe en groupe cherchant la pépite qui correspond (ou pas) à leur style. Finis les bars et clubs qui pouvaient par ce biais attirer de nouvelles personnes", regrette-t-il. Les groupes, qui avaient pour objectif de se produire le 21 juin, vont alors devoir rester chez eux, où brancher leur matériel à l’intérieur des bars voulant bien les accueillir. 


Kattalin CAUBET

Tout
TF1 Info