#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Françoise Hardy sur #MeToo : "Derrière chaque homme qui se comporte mal, il y a une maman qui n'a pas pu être là"

La Rédaction de LCI.FR
Publié le 5 avril 2018 à 12h15
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

POINT DE VUE - Alors qu'elle sort vendredi son nouvel album "Personne d'autre", Françoise Hardy était invitée ce jeudi au micro de France Inter et a notamment évoqué #BalanceTonPorc et #MeToo, jugeant "binaires" ce mouvement de lutte contre les abus sexuels.

Comme toujours, Françoise Hardy ne mâche pas ses mots. Réputée pour son franc-parler, la chanteuse était invitée ce jeudi au micro de France Inter à l'occasion de la sortie ce vendredi de son nouvel album, Personne d'autre.

Au gré de l'interview, elle a notamment évoqué les mouvement de lutte contre les abus sexuels, tels que #Metoo ou #Balancetonporc, regrettant le côté "binaire" des mouvements et cherchant à comprendre ce qui peut expliquer un certain manque de "valeurs" chez les personnes - les hommes, en particulier - qui se livrent à ces actes.

"D'une certaine manière, cela met les gentilles femmes d'un côté et les méchants hommes de l'autre. Et je crois qu'on ne pense pas assez aux raisons pour lesquelles un homme se comporte mal", a-t-elle affirmé, alors que de nombreuses militantes féministes prennent la parole pour dénoncer, par exemple, la culture du viol, qui génère justement ce type de comportement. Et de faire le lien entre la violence d'un homme... et l'absence de sa mère : "Derrière chaque homme qui se comporte mal, il y a une maman qui n'a pas pu être là ou n'a pas su lui transmettre de bonnes valeurs".

Lire aussi

Très émue à la mort de Johnny

Françoise Hardy, proche de Johnny Hallyday, raconte aussi son émotion à la mort du chanteur. Un bouleversement qu'elle a vécu depuis l'annonce des problèmes de santé du rockeur et l'émerveillement qu'elle a ressenti lors de l'hommage auquel a eu le droit l'idole des jeunes par tous ses fans.

Concernant l'affaire du testament, l'artiste confesse sa compassion à l'égard de Laura Smet et David Hallyday : "L'héritage, ça a une dimension affective. Ils doivent se sentir reniés". Tout en comprenant la complexité de l'héritage et "le désir de Johnny de mettre ses petites et sa femme à l'abri".


La Rédaction de LCI.FR

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info