"Fresh" : une détonante romance horrifique à déguster sans modération sur Disney+

Publié le 4 mars 2022 à 16h57

Source : Sujet TF1 Info

Révélation du festival de Sundance, ce thriller hybride produit par Adam McKay ("Don’t look up") joue avec les émotions autant qu’avec nos nerfs.
Daisy Edgar-Jones ("Normal People") et l’Avenger Sebastian Stan démarrent une relation amoureuse qui va très vite virer au drame.
Un film déroutant, effrayant et délicieusement tordu que la plateforme aux grandes oreilles a réservé aux plus de 18 ans.

Jamais la galère des rencontres amoureuses n’aura été aussi jouissive. Ne vous fiez pas aux visages angéliques de ses héros, Fresh n’a absolument rien de doux. Tout démarre pourtant de la plus classique des manières. Après un énième premier rendez-vous totalement raté, la jolie Noa n’a plus franchement envie de poursuivre sa quête de l’amour. Mais elle tente encore sa chance. Elle enchaîne les swipes, les matches et le harcèlement sexuel à coup de photos de pénis non sollicitées. Et puis un soir, elle croise la route de Steve au supermarché. Entre les laitues et les brocolis. 

Disney+

"Je ne pensais pas que les gens se rencontraient encore dans la vraie vie", s’enthousiasme la jeune femme. Les deux tourtereaux se tournent autour et s’apprivoisent. Jusqu’à ce tournant au bout d’une demi-heure où l’histoire bascule dans une autre dimension. Du rose bonbon au rouge gore. "Noa découvre bientôt que Steve cache de troublantes habitudes alimentaires et son week-end de rêve se transforme en cauchemar", prévient le synopsis. 

Disney+

Voilà tout ce qu’on vous dira de l’intrigue pour préserver intact l’effet de surprise, que bouscule quelque peu une affiche plutôt explicite. C’est simple, le premier film de Mimi Cave ne rentre dans aucune des cases où on voudrait le mettre. Pas totalement une comédie romantique, pas entièrement un film d’horreur non plus. Un peu comme si l’humour noir de Barbaque de Fabrice Éboué rencontrait la naïveté heureuse de Vous avez un message

Doctor Sebastian et Mister Stan

On tremble, on rit et on frissonne de peur mais aussi de dégoût. Parfois tout en même temps. Et on comprend soudain pourquoi la réalisatrice n’a cessé de multiplier les gros plans sur les bouches en train de manger et sur chacun des aliments à l’écran. Car Fresh s’amuse du mot "consommation". Sous toutes ses formes. "Qu’est-ce que et qui consommons-nous ? Comment la consommation façonne-t-elle la personne que vous êtes ? Comment consomme-t-on l’amour ?", s’interroge Mimi Cave dans sa note d’intention.

Sebastian Stan serait prêt à vous manger tout cru dans "Fresh".
Sebastian Stan serait prêt à vous manger tout cru dans "Fresh". - Disney+

Son casting est aussi tendre qu’alléchant. Et idéalement choisi. Car qui de mieux que Sebastian Stan pouvait incarner cette gueule d’ange à l’esprit démoniaque ? L’interprète du Soldat de l’hiver chez Marvel poursuit avec régal son parcours de caméléon chez Disney, qui l’a déjà transformé en Tommy Lee dans la sulfureuse série Pam & Tommy. Face à lui, une jeune actrice éclatante. Révélée par la brillante série Normal People, Daisy Edgar-Jones se montre aussi aiguisée qu’un couteau qui tranche dans le vif pour se défaire du piège dans lequel elle est tombée par excès de confiance. On retrouve également avec plaisir la Québécoise Charlotte Le Bon dans un rôle clé dont on ne vous dévoilera rien. Car on vous l’assure, c’est à jeun spirituellement que Fresh se déguste le mieux.

>> Fresh de Mimi Cave, avec Sebastian Stan et Daisy Edgar-Jones - disponible sur Disney+, dans la section Star réservée aux plus de 18 ans


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info