"Game of Thrones" : la vengeance de Cersei aurait pu être encore plus cruelle

Le service METRONEWS
Publié le 5 juillet 2016 à 16h25
"Game of Thrones" : la vengeance de Cersei aurait pu être encore plus cruelle

SPOILER - Cersei aura mis une saison entière a obtenir sa vengeance après sa marche de l'expiation, nue dans les rues de Port Real. Et si elle a promis à Septa Unella une mort lente et violente, sa revanche aurait pu être encore plus cruelle selon Lena Headey.

"Shame, shame, shame", l'humiliation de trop pour Cersei, à la fin de la saison 5 et le début d'un plan infaillible et destructeur pour reprendre le pouvoir à Port Real. Si le Grand Moineau est celui qui tirait les ficelles d'une montée en puissance de la Foi, l'une de ses disciples au Grand Septuaire de Baelor, a pris un plaisir un peu trop malsain à la rabaisser plus bas que terre, écrasant sa dignité lors de ses passages en cellule.


Mais la vengeance est un plat qui se mange froid, et la vengeance de Cersei n'était plus qu'une question de temps. Les fans savaient qu'elle allait arriver, mais à quel moment ? C'est lors de l'épisode final de la saison 6 que Cersei a enfin organisé ses représailles, et de quelle manière ! Elle n'a pas hésité à détruire la moitié de Port Real pour se débarrasser une bonne fois pour toutes du Grand Moineau. Les innocents ? Elle n'en a que faire.

Un plaisir à torturer

Mais la nouvelle reine - autoproclamée - de Westeros avait d'autres plans pour Unella, qu'elle a enfermée dans un cachot avant l'explosion du feu grégeois. Elle lui avait promis que son visage serait le dernier qu'elle verrait avant sa mort, mais ne lui a pas dit qu'elle serait lente. Et si elle ordonne à La Montagne de s'occuper lentement et minutieusement de la torturer, la scène aurait pu être beaucoup plus violente selon Lena Headey.


Dans une interview au site Entertainment Weekly , l'actrice a avoué que "la séquence aurait dû être plus cruelle que ça, mais ils n'ont pas pu le faire. Ce qu'on a tourné c'est la version un peu plate. Mais c'est quand même horrible, si c'était moi, j'aurais préféré mourir dans l'explosion plutôt que ça". 

Et de continuer : "c'est tellement sale comme façon de mourir, c'est génial, s'enthousiasme-t-elle. Tout le monde a été témoin de ce qu'il s'est passé entre les deux, et je pense que les gens ne pouvaient pas s'empêcher d'être dans le camp de Cersei. C'est vicieux, c'est brillant !". Malgré tout ce qu'elle a pu faire durant la série, le tour de force des scénaristes de cette saison 6 de Game of Thrones a été de rendre Cersei vulnérable et sympathique aux yeux des fans.

A LIRE AUSSI
>>  "Game of Thrones" : ce qu'il faut retenir d'une saison 6 passionnante
>>  "Game of Thrones" : Pour les showrunners, "les personnages les plus intéressants et passionnants sont des femmes"


Le service METRONEWS