"Game of Thrones" saison 6, épisode 10 : la série nous offre la meilleure heure de son histoire

Le service METRONEWS
Publié le 27 juin 2016 à 17h02

ATTENTION SPOILERS - La saison 6 de "Game of Thrones" s'est achevée ce dimanche 26 juin sur HBO aux Etats-Unis et sur OCS en France, avec "The Winds of Winter". Après la bataille des bâtards, la série pouvait-elle faire mieux et nous proposer un final dantesque ? Oui.

Après la bataille des bâtards on ne pensait pas Game of Thrones capable d'aller plus haut, plus loin, plus fort. Et pourtant, "The Winds of Winter", l'épisode 10 de la saison 6 de la série d'HBO nous a offert la meilleure heure de son histoire. Chaque saison, le final est là pour conclure gentiment les événements des épisodes précédents, et lancer les enjeux des suivants. Cette année, David Benioff, et D. B. Weiss, les deux showrunners de la série ont décidé qu'il était temps d'accélérer les choses et conclure les intrigues de la saison avec un grand boom.

L'épisode s'ouvre à Port Real, avec le procès de Cersei en approche. L'ambiance est pesante, étonnamment calme, alors que Loras débarque au Grand Septuaire de Baelor pour confesser tous ses péchés, devant sa soeur Margaery. On comprend que cette dernière n'avait aucun plan en tête quand elle s'est abandonnée à la Foi, si ce n'est celui d'éviter une humiliation publique et de se ranger du côté de ce pouvoir montant. Alors que Loras abandonne son titre et rejoint le Grand Moineau, Cersei est introuvable. Une absence qui interpelle Margaery.

Frère Lancel est chargé d'aller la chercher, mais suit la trace d'un enfant qui l'attire dans un piège, avant de le poignarder. Il découvre dans les sous-sols de Port Real un important stock de feu grégeois, et trois petites bougies en train de fondre... Malgré les avertissements de Margaery, les portes du Grand Septuaire sont bloquées et toutes les personnes prisonnières de l'établissement périssent sous le feu vert vif, et sous les yeux de Cersei, restée au Donjon Rouge avec Tommen. A la vue de l'explosion, de la mort de ses alliés et de sa femme, il pose sa couronne et saute par la fenêtre. Son règne fut bref et non sans conséquence.

Miguel Sapochnik, réalisateur de "The Gift" et "Hardhome" lors de la saison 5, et "Battle of the Bastards", nous fait en scène l'une des séquences les plus puissantes de la série avec cette destruction partielle de Port Real. Près de 20 minutes de tension, de renversement de pouvoir et de fourberie. La composition de Ramin Djawadi est magnifique  - et on vous conseille de l'écouter et la ré-écouter - et accompagne parfaitement les événements. Elle se place tout en haut des meilleures musiques de Game of Thrones. L'émotion est là, de l'attente, à l'excitation en passant par les frissons qui nous traversent. Spectaculaire.

L'intrigue Port Real de cette saison 6 se termine avec Cersei qui s'empare du trône de Fer, pendant que Qyburn l'intronise reine du Royaume des Sept Couronnes, sous les yeux de Jaime revenu dans la capitale. Va-t-il la suivre dans sa soif de pouvoir ? Ou l'affronter et être celui qui va tuer sa soeur. La prophétie, entendue lors de sa jeunesse, se vérifie : Cersei verra tous ses enfants périr, avant qu'elle ne trouve elle-même la mort. Des mains de qui ? Là est tout le mystère.
 

Au Nord, Jon Snow et Sansa savourent leur victoire et décident de qui dormira où à Winterfell. Cela ne paraît pas important comme ça, mais Jon indique à Sansa que c'est à elle que revient la chambre de leurs parents, étant une véritable Stark et celle grâce à qui la bataille des bâtards a été remportée. Elle s'excuse de lui avoir caché l'arrivée de l'armée du Val, mais ne précise pas pourquoi elle a gardé cet atout secret. Et on peut également se le demander, quel intérêt avait-elle à cacher ce détail à Jon Snow ?

"King in the North"

Jon Snow et les Stark règnent maintenant sur le Nord de Westeros. Mais pour combien de temps ? L'hiver arrive définitivement, et il va apporter son lot de Marcheurs Blancs. Si le Mur est toujours en place, le Roi de la Nuit va finir par trouver un moyen de débarquer sur les terres du continent. Jon Snow met en garde les maisons du Nord, qui lui prêtent allégeance, malgré une petite réticence de certains. S'il doit ces nouvelles alliances à sa récente victoire, c'est surtout Lyanna Mormont et son discours qui les ont motivé à rallier la maison Stark. Cette petite est définitivement badass.

 

De son côté, Sansa s'affirme de plus en plus, et repousse les avances de Littlfinger. Ce dernier a un rêve : celui de s'asseoir sur le trône de Fer et de régner sur le Royaume des Sept Couronnes avec la jeune Stark à ses côtés. Et alors qu'il s'avance pour l'embrasser, elle le stoppe et lui assène un "cool story bro" - Bon, elle ne dit pas vraiment ça, mais là où elle veut en venir - avant de s'éloigner. Littlefinger qui a prêté allégeance aux Stark, va-t-il jouer à nouveau pour lui même ? Il risque d'être une grande menace pour la saison prochaine.

R+L=J

Les fans des romans et de la série viennent aussi de voir l'une de leur théorie se vérifier... Ou presque. Bran, maintenant devenue La Corneille à trois yeux, retour dans le passé, et découvre que Jon Snow est le fils de Lyanna Stark, enlevée par Rhaegar Targaryen et sauvée par Ned Stark, qui a promis de protéger l'enfant et de ne pas révéler sa véritable identité. Oui, Jon Snow est un Targaryen !
 

image

Mais la grande surprise de l'épisode est venue du côté des Freys. Alors que Walder Frey a récupérer le château des Tully sous l'impulsion de l'armée des Lannister, il n'a pas vraiment le temps de savourer. Lui qui ne s'est jamais vraiment battu - comme il l'avoue à Jaime - vit ses derniers instants : sa nouvelle servante n'est autre qu'Arya, qui se fait une joie de lui faire bouffer ses deux fils, dont elle s'est débarrassée pour en faire le plat principal. Elle enlève son masque pour lui révéler son identité et lui tranche la gorge, de la même façon que sa mère est morte. Elle raye un nouveau nom de sa liste et continue sa vengeance.  

Surprise, motherfucker.  - HBO

Enfin, cela bouge du côté de Meereen ! Il était temps. Daenerys friendzone à nouveau l'un de ses proches, et c'est Daario qui reste sur le carreau. La mère des dragons, lui demande de rester dans la ville de la Baie des Dragons - qu'elle vient de renommer - pour maintenir l'ordre et éviter un nouveau bordel. Son départ pour Westeros est proche, et elle écoute à nouveau les conseils de Tyrion, qui lui assure qu'il sera toujours à ses côtés. S'il lui avoue qu'il ne croit pas en Dieu - ni en rien en fait - il dit croire en elle. Cette marque de confiance est symbolisée par l'épingle de la Main de la Reine, qu'elle lui donne. 
 

Tyrion, toujours dans les bons coups.  - HBO

Les voilà maintenant partie pour Westeros avec Varys, Ver Gris, Missandrei, Theon et Yara Greyjoy. Ses milliers de navires et ses trois dragons qui survolent la mer. Daenerys est prête à conquérir Westeros, et son duel avec Cersei est plus que jamais en approche. Les deux dernières saisons, qui se partageront 13 ultimes épisodes - si HBO ne décide pas de commander deux saisons pleines à la vue de sa situation... - annoncent un grand spectacle, entre l'arrivée de l'armée Targaryen pour la conquête du trône, et l'armée des Marcheurs Blancs pour la conquête des Hommes. 

Oui, "The Winds of Winter" est un grand épisode, le meilleur que Game of Thrones nous ait jamais offert. Le souffle épique de la bataille des bâtards ne s'est pas arrêté avec ce final qui pose des enjeux pharaoniques pour la fin de la série. 
 

Daenerys à la conquête du monde.  - HBO

Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info