"Game of Thrones" saison 6, épisode 6 : une transition pleine de faux-semblants

Le service METRONEWS
Publié le 30 mai 2016 à 16h00
"Game of Thrones"  saison 6, épisode 6 : une transition pleine de faux-semblants

ATTENTION SPOILERS - Morts tragiques, réunions inattendues et résurrection ont rythmé la première partie de la saison 6 de "Game of Thrones", avec "Blood of my blood", la série HBO lâche l'accélérateur et nous offre un épisode de transition non sans intérêt. Westeros se prépare à plusieurs grandes batailles pour une deuxième partie de saison qui s'annonce intense.

Ce dimanche 29 mai, Game of Thrones a laissé ses fans respirer le temps d'un épisode. Après la mort bouleversante d'Hodor à la fin de "The Door", "Blood of my Blood" lâchait un peu de pression, nous offrant 50 minutes de transition. Pas (trop) de violence, pas de sexe gratuit, pas de décès tragique, mais de nouveaux éléments intrigants et des rapports qui se fissurent.

À  l'instar du premier épisode de la saison 6, "Blood of my Blood" sert à lancer les enjeux pour la suite, comme le confirme le court moment passé avec Daenerys. La jeune Targaryen reprend sa marche en avant pour prendre le contrôle sur le royaume des Sept Couronnes, retrouver sa place légitime d'héritière du trône de Fer. Elle retrouve Drogon et assure son emprise définitive sur les Dothraki.

Entre jeu et réalité

Débute également un jeu de faux-semblants et un parallèle intéressant à faire entre la pièce qui se joue chaque jour à Braavos et ce qu'il se passe à Port Réal. Arya revit encore et encore les événements qui se sont déroulés dans la capitale de Westeros via le jeu caricatural des comédiens sur scène, et si le ridicule de la situation lui est plaisant, elle se rend vite compte que ce n'est pas seulement du théâtre. 

Il n'est plus question pour elle de terminer cette mission donnée par Jaqen H'ghar et abandonne l'idée de devenir une Sans-visage. Arya n'est pas "une fille", elle est Arya Stark et elle ne peut pas oublier son passé, ni fuir son destin. Elle récupère Aiguille, qu'elle avait cachée sous quelques pierres, et s'apprête à affronter l'Orpheline.

Port Real devient également un véritable théâtre, où chacun joue sa pièce. Margaery et Tommen rejoignent le Grand Moineau, liant ainsi la couronne et la foi, alors que Jaime est envoyé loin de la Capitale, à Vivesaigue, maison de Tully où une grande bataille se prépare. Alors que l'alliance entre les Lannister et les Tyrell commence à se fissurer, le Grand Moineau prend un peu plus le pouvoir. Mais à quoi joue Margaery ? On la sait maline, intelligente et il ne serait pas étonnant qu'elle élabore un plan pour se débarrasser du fanatique.

Un retour inattendu

Sam revient avec Vère à Riverlands chez sa famille et retrouve sa mère et sa soeur, chaleureuses et heureuses de son retour. Le dîner avec Dickon son frère (Freddie Stroma) et Randyll son père, ne se passe pas comme il l'aurait souhaité. Après des insultes de la part de se dernier, il décide de quitter la demeure, et prendre l'épée familiale, en acier Valyrian. Sam n'a pas toujours été le personnage le plus courageux, mais il a eu de grands moments d'héroïsme, et celui là en fait plus ou moins partie. Il tient tête à son père, et se permet de l'humilier en volant l'objet qu'il ne voulait pas lui donner.

C'est de l'autre côté du Mur que l'événement le plus étonnant est intervenu. Alors que Meera et Bran sont toujours en danger de mort, un inconnu, qu'on pouvait penser être Mains-Froides, vient les sauver. Il révèle son identité et le visage de Benjen, l'oncle de Bran, apparaît sous la capuche. Il le prévient qu'il affrontera les Marcheurs Blancs, lorsque ceux-ci auront passé le Mur.

A LIRE AUSSI
>>  "Game of Thrones" saison 6 : ce que nous réserve "Blood of My Blood", l'épisode 6
>>  "Game of Thrones" : les créateurs s'excusent pour Hodor, mais pas pour ce que vous pensez


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info