"Game of Thrones" saison 6, épisode 9 : l'ahurissante bataille des bâtards

Le service METRONEWS
Publié le 20 juin 2016 à 18h00
"Game of Thrones" saison 6, épisode 9 : l'ahurissante bataille des bâtards

ATTENTION SPOILERS - L'épisode tant attendu par les fans de "Game of Thrones" a enfin été diffusé par HBO, et ce qu'on peut dire c'est que ce "The Battle of the Bastards" a tenu toutes ses promesses, voire, a dépassé toutes nos espérances. Retour sur l'incroyable épisode 9 de la saison 6.

Avant de plonger dans ce que Game of Thrones a fait de plus épique et impressionnant en six saisons, "The battle of the bastards" - diffusé cette nuit sur HBO aux Etats-Unis et en simultané en France sur OCS - s'est rendu du côté de Meereen avec le retour inespéré de Daenerys. La cité est assiégée par les maîtres des autres villes de la Baie des Serfs et Tyrion a du mal à expliquer son échec à sa reine.

La mère des Dragons arrive à point nommé pour régler la situation et il n'est pas question pour elle de négocier. Aidée de ses trois créatures ailées, elle détruit une petite partie de la flotte pour déployer toute sa puissance de feu et récupérer les navires intacts afin de poursuivre sa marche en avant. Mais Westeros devra attendre. Daenerys et Tyrion reçoivent la visite surprise de Theon et Yara Greyjoy, venus demander son aider pour débarrasser les îles des Fer-nés de la menace Euron.

Une bataille plus épique que jamais

Voyageons maintenant vers le Nord de Westeros, où l'une des plus grandes batailles de la série de HBO est sur le point d'avoir lieu. Jon Snow et Ramsay Bolton, deux personnages similaires et pourtant si opposés. Deux bâtards qui veulent régner sur le Nord, l'un pour récupérer Winterfell et les terres familiales, l'autre pour déployer son pouvoir malfaisant. Si le premier souhaite d'abord un combat face-à-face, le second sait que son armée et bien plus imposante et certain de sa victoire, refuse et est prêt à écraser le jeune Stark avec toutes les forces qu'il possède.

Jon Snow est bien trop animé par ses émotions, même après sa résurrection. On pouvait penser que sa mort allait le changer, mais il n'en est rien. Il reste ce grand combattant naïf, comme il va malheureusement le prouver lors de l'immense bataille qui l'attend. Et Sansa le sait, si elle vient tout juste de retrouver son grand frère, elle sait qu'il manque de spontanéité et de surprise. Elle sait que son combat est perdu d'avance, et que Ramsay est un bien meilleur stratège que lui. S'il doit gagner avec sa petite armée, il doit surprendre son adversaire.
 

David Benioff et D. B. Weiss nous avaient promis un spectacle comme nous n'en avions jamais vu dans la série, et ils n'ont pas menti. Depuis 2011, et l'arrivée de Game of THrones sur le petit écran, la règle est simple : l'épisode 9 de chaque saison est celui qui fait tomber les téléspectateurs de leur chaise, celui où l'inimaginable peut arriver, celui qui nous fend le coeur. La saison 6 n'a évidemment pas dérogé à cette règle, et "The battle of the bastards" a même dépassé toutes nos espérances. 

Après deux épisodes de transition où le Nord restait en retrait, cette saison 6 a véritablement explosé avec cet affrontement à couper le souffle. D'abord par la mort tragique, mais prévisible de Rickon Stark, réapparu quelques épisodes plus tôt entre les griffes de Ramsay. Un dernier acte terrifiant du psychopathe, enfonçant un peu plus les Stark dans la tragédie. Le point de départ d'une violente bataille où l'armée de Ramsay prend rapidement le dessus, malgré la volonté et l'agressivité des Sauvageons.

Psychologiquement et tactiquement, Ramsay Bolton a pris le dessus sur son opposant grâce à ce meurtre. Symbolisé notamment par cette scène claustrophobique où Jon Snow enseveli sous les corps et les pieds de ses propres hommes qui paniquent face à l'immensité de l'armée qui se trouve en face. Un coup de génie - effroyable, certes - renversé par un autre coup de génie : celui de Sansa Stark, qui débarque avec l'armée du Val. Un tournant définitif dans cette bataille, alors que Jon Snow et ses hommes étaient encerclés, prêts à périr sous les piques ennemies. 

Sans surprise, Ramsay fuit, lâchement pour se réfugier derrière les murs de Winterfell, qui ne tiennent pas longtemps face aux coups de Wun Wun, le géant sauvageons qui meurt sous les nombreuses flèches qui l'atteignent, et celle fatale du bâtard Bolton. Jon Snow a enfin son face-à-face et assène son adversaire de coups-de-poing sans pour autant le tuer. Il préfère laisser cette satisfaction à Sansa Stark, qui attend sa vengeance depuis que Ramsay a posé ses mains sur elle. 
 

Ironiquement, c'est sous les crocs de ses chiens qu'il avait lui-même affamés qu'il meurt, dans d'atroces souffrances et avec cet air dédaigneux qui l'aura toujours caractérisé. Les bannières Stark reprennent leur juste place sur les murs de Winterfell.

Si le titre met en avant Jon Snow et Ramsay Bolton, c'est bien Sansa Stark la véritable gagnante de cette bataille. Depuis ses retrouvailles avec son frère, elle participe à toutes les discussions de guerre, et c'est elle qui conclut l'affrontement avec l'armée du Val qu'elle a dirigée avec Littlefinger. C'est elle qui, d'un simple regard, empêche Jon Snow de tuer Ramsay, avant de s'en occuper elle-même sans une once de sentimentalisme dans ses yeux. 

EN SAVOIR + >> L'interprète de Ramsay Bolton réagit au dernier épisode

Les femmes au pouvoir

Sophie Turner avait promis que cette saison 6 serait celle de Sansa Stark, et c'est exactement ce qu'il se passe. Plus généralement, cette saison est celle des femmes de Game of Thrones, celle où Daenerys assoit un peu plus son pouvoir, celle où Yara devient l'héritière du trône des îles des Fer-nés, celle dans laquelle Arya Stark reprend son destin en main.  À  un épisode de la fin de saison, on peut définitivement dire que le traitement des personnages féminins vit une véritable révolution. Et si c'était dû à l'affranchissement de la série, qui a dépassé les livres de George R.R. Martin ? Les femmes prennent le pouvoir et sont de moins en moins écartées des guerres et des grandes manoeuvres politiques.   

A LIRE AUSSI
>>  PHOTOS - "Game of Thrones" : "The Battle of the Bastards" en chiffres >>   "Game of Thrones" saison 6 : ce que nous réserve "The Battle of the Bastards", l'épisode 9


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info