Will Smith frappe Chris Rock en direct : la scène choc qui secoue les Oscars

Gifle aux Oscars : Chris Rock va-t-il accepter les excuses de Will Smith ?

Jérôme Vermelin
Publié le 29 mars 2022 à 12h25, mis à jour le 29 mars 2022 à 12h50
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Malgré les excuses de Will Smith, Chris Rock n’a toujours pas reparlé à celui qui l’a frappé dimanche soir aux Oscars.
Une situation d’autant plus surprenante que les deux hommes se connaissent depuis près de 30 ans.
L’humoriste pourrait briser le silence dans son nouveau spectacle, dont la tournée débute mercredi à Boston.

Il a quitté les Oscars sans dire un mot. Giflé par Will Smith sur la scène du Dolby Theater de Los Angeles, Chris Rock reste muré dans le silence depuis dimanche soir. D’après des témoins cités par le site people TMZ, l’humoriste de 57 ans était "secoué" et "déconcerté" par le geste fou du comédien.

Après la cérémonie, il s’est rendu à une petite soirée organisée par le producteur Guy Oseary, histoire de se remonter un peu le moral, tandis que son "rival" embrasait le dancefloor de l’after party organisée par le magazine Variety, son Oscar à la main. Une chose est sûre : plusieurs témoins confirment que les deux hommes n’ont pas réglé leur différend en coulisses, comme l’a laissé entendre le rappeur P. Diddy, présent sur les lieux.

Des amis de trente ans

Le mea culpa posté la nuit dernière par Will Smith sur Instagram va-t-il réchauffer leurs relations ? "Je voudrais m’excuser publiquement auprès de toi Chris", écrit la star en citant pour la première fois le prénom de celui qu’il avait totalement zappé de ses excuses durant son discours de remerciements. De là à dire que le malaise va au-delà d’une simple vanne sur les cheveux de Jada… Il faut dire que Will Smith connaît Chris Rock depuis longtemps puisque ce dernier avait fait une apparition hilarante en 1995 dans Le Prince de Bel Air. 

Quatre ans plus tard, on les voit rigoler ensemble dans un documentaire parodique de Spike Jonze, Torrance Rises, où ils jouent leur propre rôle. C’est en 2005 qu’ils partagent pour la première fois la scène d’une cérémonie de récompenses. Lors des Kids’ Choice Awards, Chris Rock remet à Will Smith un prix pour le doublage du héros de Gangs de Requins. Cinq ans plus tard, ils posent ensemble, en famille, sur le tapis rouge du même événement. L’humoriste connaît également Jada puisqu’ils doublent ensemble des personnages de la saga Madagascar dans les films sortis en 2008 et 2012.

AFP

Jusque-là, rien ne laisse transparaître la moindre animosité entre les deux camps. Jusqu’aux Oscars 2016, présentés par Chris Rock. Une édition à laquelle Will et Jada décident de ne pas participer afin de protester contre l’absence de comédiens noirs parmi les nommés. Sur scène, l’humoriste va y aller avec la sulfateuse. "Jada boycottant les Oscars, c’est comme si moi je boycottais la culotte de Rihanna. Je n’ai pas été invité !", lance-t-il à une assistance hilare. 

Depuis son canapé, Will Smith en prend également pour son grade : "C’est vraiment injuste qu’il ne soit pas nommé alors qu’il était si bon", dit-il au sujet de sa performance dans le drame sportif Seul contre tous, pas retenue par l’Académie. "Ce n’était pas juste non plus qu’il soit payé 20 millions de dollars pour Wild Wild West", ajoute-t-il, mordant, en référence à l’un des pires échecs de son "pote" au box-office.

Pas au courant pour les cheveux de Jada ?

Les Smith auraient-ils perdu le sens de l’humour ce soir-là ? Le numéro de téléphone de Chris Rock, c’est possible. D’après un proche, cité par TMZ, ce dernier aurait assuré qu’il n’était pas au courant de la perte de cheveux de Jada liée à l’alopécie. "Il n’y a pas un gramme de méchanceté en lui", ajoute cette source. D’après les organisateurs des Oscars, l’humoriste n’avait d’ailleurs pas répété cette vanne à l’avance et l’aurait donc improvisée, sur le moment. Oups.

Lire aussi

Pour connaître sa version des faits, il ne faudra peut-être pas attendre très longtemps puisqu’il remontera sur scène dès mercredi à Boston, dans le cadre de son "Ego Death World Tour". Un spectacle autobiographique, son premier depuis cinq ans, pour lequel les ventes ont explosé depuis dimanche soir.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info