Justin Bieber en concert en Arabie Saoudite : la fiancée de Jamal Khashoggi lui demande de renoncer

Jérôme Vermelin
Publié le 25 novembre 2021 à 17h13
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

DIPLOMATIE - La fiancée du célèbre journaliste assassiné par un commando sous les ordres du prince héritier Mohammed Ben Salmane en 2018, demande à Justin Bieber de renoncer à se produire en Arabie Saoudite le 5 décembre prochain.

Justin Bieber, héros des Droits de l’homme ? À voir. Le chanteur canadien fait partie d’un plateau de stars internationales qui ont accepté de se produire en Arabie Saoudite le 5 décembre prochain lors d'un grand concert organisé en marge du Grand Prix de Formule 1 de Djeddah.

Dans une lettre ouverte publiée par le Washington Post, Hatice Cengiz, la fiancée du journaliste Jamal Khashoggi, assassiné en Turquie en 2018 par un commando aux ordres du prince héritier Mohammed Ben Salmane, demande à l’idole des adolescents de renoncer à cet événement qui doit également réunir le rappeur ASAP Rocky, la star du r’n’b Jason Derulo ou encore le DJ français David Guetta.

Ancien proche du régime saoudien, installé aux Etats-Unis depuis 2017, Jamal Khashoggi s’était rendu le 2 octobre 2018 à l’ambassade de son pays à Istanbul afin d’obtenir des papiers lui permettant de se remarier avec Hatice Cengiz. Il n’en ressortira jamais, l’enquête menée par les autorités locales révélant qu’il a été assassiné par un commando saoudien, entré en Turquie quelques jours plus tôt.

Il s’agit d’une occasion unique d’envoyer le message fort au monde que votre nom et votre talent ne seront pas utilisés pour asseoir la réputation d’un régime qui tue ses détracteurs

La fiancée de Jamal Khashoggi

Un rapport de la CIA déclassifié en février dernier par l’administration Biden pointe la responsabilité directe du prince héritier Mohammed Ben Salmane, qui a toujours nié les faits. Si les membres du commando ont été condamnés à mort par la justice saoudienne, leur peine a ensuite été commuée en vingt ans de prison. 

Depuis, Hatice Cengiz milite auprès des gouvernements et des organisations internationales pour que des sanctions soient prises contre le nouvel homme fort du pouvoir saoudien. Un combat relaté dans le passionnant documentaire de Bryan Fogel, The Dissident, sorti en mars dernier.

Lire aussi

"Sachez que votre invitation à participer à un concert à Jeddah vient directement de MBS (Mohammed Ben Salman), comme on appelle le prince héritier", écrit la jeune femme dans sa lettre ouverte à Justin Bieber. "Rien d’important ne se passe en Arabie saoudite sans son consentement, conclut le message, et certainement pas un événement aussi important et visible que celui-ci."

"Annulez votre concert du 5 décembre en Arabie Saoudite", lui intime-t-elle. "Il s’agit d’une occasion unique d’envoyer le message fort au monde que votre nom et votre talent ne seront pas utilisés pour asseoir la réputation d’un régime qui tue ses détracteurs", ajoute-t-elle, soulignant que "des centaines de Saoudiens de tous âges, milieux ou croyances religieuses languissent en prison, punis pour avoir simplement exprimé leur opposition à la dictature sans merci de MBS".


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info