Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Les Pink Floyd de retour avec un titre inédit enregistré avec la voix d’un chanteur ukrainien blessé au front

par Jérôme VERMELIN
Publié le 8 avril 2022 à 11h15
JT Perso

Source : TF1 Info

Le groupe britannique reprend du service avec "Hey, Hey, Rise Up", leur premier titre inédit depuis les années 1990.
Sur ce titre engagé, on attend la voix du chanteur ukrainien Andriy Khlyvnyuk, du groupe Boombox.
Engagé au sein de la force défense territoriale, il a été blessé il y a quelques jours par un tir de mortier.

Ils n’avaient pas écrit de nouvelle chanson depuis 1994 et les séances de l'album The Division Bell, une éternité pour les fans. Le guitariste David Gilmour, 76 ans, et le batteur Nick Mason, 78 ans, les piliers du groupe Pink Floyd, se sont retrouvés il y a quelques jours pour enregistrer "Hey, Hey, Rise Up !", un titre qui servira à récolter des fonds en faveur des réfugiés d’Ukraine. 

"Comme beaucoup d'autres, nous avons ressenti de la fureur et de la frustration en assistant à cet acte ignoble qui consiste à envahir un pays démocratique indépendant et pacifique et à faire assassiner son peuple par l'une des plus grandes puissances du monde", explique David Gilmour dans un communiqué.

Pour les besoins de ce morceau engagé et poignant, les Pink Floyd ont utilisé la voix d’Andriy Khlyvnyuk, le chanteur du groupe ukrainien Boombox. En tournée aux États-Unis lorsque la Russie a envahi son pays, ce dernier est rentré pour s’engager dans la défense territoriale.

Sur Instagram, David Gilmour l’a vu dans une vidéo, tournée sur une place de Kiev, où il chante dans le silence de la ville. "C'était un moment puissant qui m'a donné envie de le mettre en musique", souligne le musicien qui a récupéré la séquence qu’on peut entendre et voir dans le clip de "Hey, Hey, Rise Up !".

Lire aussi

Depuis, Andriy Khlyvnyuk a été hospitalisé suite à une blessure due à un éclat de mortier. "Je lui ai fait écouter un petit bout de la chanson au bout du fil et il m'a donné sa bénédiction. J'espère que nous pourrons bientôt faire quelque chose ensemble et en personne", insiste David Gilmour. 

"Poutine doit partir", avait tweeté le musicien, au début de l'invasion russe en Ukraine. Tous les titres de Pink Floyd depuis 1987, mais aussi de David Gilmour en solo, ont depuis été retirés des sites de streaming russes et biélorusses à sa demande, en signe de "condamnation ferme de l'invasion russe".


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info