Sean Penn prête un Oscar à Volodymyr Zelensky : "Ramène-le à Malibu quand tu as gagné !"

Publié le 9 novembre 2022 à 11h58

Source : LCI MIDI

L'acteur américain s'est rendu ce mardi à Kiev pour faire un cadeau un peu spécial à Volodymr Zelensky.
Il lui a en effet prêté l'un de ses deux Oscars en signe de soutien dans son combat face à la Russie.
De son côté, le président ukrainien a décoré la star et inauguré une plaque à son nom dans une rue de la ville.

Ces deux-là ne se quittent plus. Après avoir rencontré Volodymyr Zelensky une première fois en février dernier, aux premières heures du conflit, puis une deuxième cet été, Sean Penn a fait une nouvelle visite éclair au président ukrainien ce mardi. Jeans, t-shirt moulant et muscles apparents, l’acteur a sorti de son sac à dos la statuette de l’un des deux Oscars qu’il a remporté au cours de sa carrière.

"C’est un juste un truc symbolique un peu stupide, mais je sais que s’il est là avec toi, je me sentirais mieux et plus fort pour les combats", explique l’acteur dans une vidéo un brin surréaliste, postée sur le compte officiel de son hôte. "Quand tu gagneras (la guerre – ndlr), ramenez-le à Malibu. Mais je me sentirais mieux en sachant qu’il y a un bout de moi ici".

Échange de bons procédés, Volodymyr Zelensky a ensuite remis à la star hollywoodienne la médaille de l'Ordre du Mérite avant de dévoiler une plaque à son nom dans une rue de Kiev. "Il y a trois endroits dans le monde qui compte plus que tout à mes yeux", a réagi l’acteur âgé de 62 ans, visiblement très ému. "L'endroit où ma fille est née. L'endroit où mon fils est né. Et cet endroit. Je vous en remercie."

En février, Sean Penn était en Ukraine pour réaliser un documentaire sur les tensions dans la région lorsque l’armée russe a débuté l’invasion. Après quelques jours, il avait quitté le pays à pied par la frontière. Mais il n’a eu de cesse d’apporter son soutien au pays. Fin mars, son association Core a ainsi passé un accord financier avec la ville de Cracovie pour aider l’accueil des réfugiés. Un engagement qui lui a valu d'être interdit de territoire par la Russie.

Reste LE grand mystère pour les plus cinéphiles d’entre nous : lequel de ses deux Oscars Sean Penn a-t-il "prêté" à Volodymyr Zelenseky ? Le premier, c’était en 2004 pour son rôle dans Mystic River de Clint Eastwood, le second pour son interprétation de l’activiste et homme politique gay Harvey Milk, dans le film du même nom de Gus Van Sant en 2009. 

On est quand même soulagé d'apprendre qu'ils sont en bon état puisqu'en mars dernier, l'acteur avait menacé de les faire fondre si le président ukrainien n'était pas invité à s'exprimer aux Oscars. Si l'hypothèse avait été évoquée par la production, elle y avait finalement renoncé.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info