Homeland, saison 5, épisode 3 : Carrie Mathison is back !

Rania Hoballah
Publié le 20 octobre 2015 à 16h51
Homeland, saison 5, épisode 3 : Carrie Mathison is back !

ATTENTION SPOILERS – Les choses sérieuses peuvent commencer. Dans ce nouvel épisode de "Homeland" baptisé "Super pouvoirs", Carrie Mathinson a décidé d'arrêter les médicaments pour tenter de comprendre qui veut sa peau. Un petit jeu dangereux qui pourrait bien la perdre...

Carrie (Claire Danes) est de retour à Berlin. Depuis qu'elle sait que quelqu'un veut sa mort, elle craint pour sa vie et celle de sa fille qu'elle décide d'envoyer aux Etats-Unis chez sa sœur. Une fois Frannie dans l'avion privé affrété par Otto Duringer (Sebastian Koch), elle apprend à son fiancé Jonas (Alexander Fehling) qu'elle a arrêté les médicaments pour être plus lucide. Naïf et amoureux, ce dernier accepte d'aider Carrie à fouiller dans son passé pour tenter de découvrir qui lui en veut à mort.

Du côté de la CIA, c'est la débandade. Personne ne sait où est Carrie et Laura Sutton (Sarah Sokolovic), la journaliste par qui le scandale est arrivé, parvient à récupérer les données de sa source sous le nez des services de renseignements qui n'y voient que du feu. Laura, qui découvre enfin l'identité du hacker, qui s'appelle Numan (Atheer Adel), déchante quand elle ouvre les fichiers et voit un doigt d'honneur s'afficher à l'écran. Serait-ce une mauvaise blague de l'associé de Numan qui a envie de monnayer les données secrètes ?

Saul (Mandie Pantinkin) n'est pas content non plus. Non seulement Carrie reste introuvable, mais il a appris par Dar Adal (Murray Abraham) qu'Allison (Miranda Otto) voulait le poignarder dans le dos. Il décide malgré tout de ne pas la virer et de trouver un autre bouc émissaire pour calmer la fureur des Allemands. On découvre un peu plus tard les raisons de son indulgence : Allison est devenue sa maîtresse !

A LIRE AUSSI >> Homeland, saison 5, épisode 2 : un premier coup de théâtre

Plus ils creusent ensemble dans le passé de Carrie, plus Jonas est perturbé. Il demande à sa compagne comment elle fait pour vivre avec tout ce qu’elle a fait. Désormais en roue libre, Carrie est au bord du gouffre. Elle commence même à avoir des hallucinations dans lesquelles elle revoit Aayan (Suraj Sharma), qu'elle avait attiré dans ses bras la saison précédente pour approcher son oncle, le terroriste Haissam Haqqani. Complètement habitée, Carrie explique à Jonas que ce sont les anges vengeurs qui veulent sa peau. Face a ses propos incohérents, ce dernier a bien du mal à lui donner les médicaments.

Alors que le couple est en pleine dispute, on découvre que Quinn a kidnappé Steffan, le fils de Thomas pour se rapprocher de Carrie. Veut-il l'éliminer ou la prévenir que quelqu'un lui veut du mal ? Alors que Quinn débarque dans la maison où elle se cache, Carrie lui tire dessus, sans avoir vu son visage. Mais ce dernier, protégé d'un gilet par balle parvient à la maitriser et la neutralise avec une injection.

Carrie Mathison et de retour dans toute sa splendeur. Il n'aura fallu que 3 épisodes pour que les scénaristes réveillent enfin la bête qui sommeille en elle. Dans ce nouvel épisode notre héroïne replonge donc sans la spirale infernale de sa folie, mais cette fois elle n'est pas seule. Si son nouveau petit ami ne sait pas encore dans quoi il s'est embarqué, Alex Ganza l'a promis : il ne laissera pas tomber Carrie. Bien que "Super Powers" use de vieilles recettes qui ont déjà fait leur preuve, il donne le coup d'envoi de cette nouvelle saison qui s'annonce une fois encore pleine de rebondissements.

A LIRE AUSSI >>  Homeland, la série qui énerve aussi en Amérique
Homeland, tous les mardis à 22 h 15 sur Canal+ Série.


Rania Hoballah

Tout
TF1 Info